Coupe Arabe : la Tunisie surprend l'Egypte au bout du suspense et se hisse en finale

Dans cette première demi-finale de la Coupe Arabe, la Tunisie est venue à bout de l'Égypte 1-0 grâce à un but marqué son camp dans les ultimes secondes par le pauvre El Soleya. Les Aigles de Carthage joueront le Qatar ou l'Algérie en finale.

Duel entre la Tunisie et l'Égypte
Duel entre la Tunisie et l'Égypte ©Maxppp

Place au dernier carré dans cette Coupe Arabe ! Sortie en tête du groupe B malgré une défaite surprise contre la Syrie (2-0), la Tunisie a dû batailler face à Oman (2-1) pour avoir le droit d'affronter l'Égypte dans cette première demi-finale. Kbaïer privilégiait un 4-3-3 avec l'ancien Niçois Hassen dans le but, Sassi dans l'entrejeu ou encore le Mancunien Mejbri en soutien de Msakni devant. En face, l'Égypte tentait un 4-2-3-1 avec la présence de Hamdy en pointe avec derrière lui un trio composé de Zizo, Magdi Kafsha ​et Faisal mais devait faire attention à la fatigue physique après la prolongation disputée au tour précédent contre la Jordanie (3-1 a.p.).

La suite après cette publicité

La mission ne s'annonçait pas simple pour des Pharaons qui n'ont plus remporté la compétition depuis 1992. Surtout, on voyait bien que les jambes manquaient un peu de répondant en ce début de rencontre. Les Tunisiens essayaient d'imprimer un tempo rapide sans toutefois parvenir à se montrer dangereux. L'Égypte laissait passer ce petit orage pour reprendre un peu de contrôle sur les débats. Les deux équipes semblaient un peu comme inhibées par l'enjeu et prenaient peu de risques. Il y avait seulement de rares ballons en profondeur, souvent trop long, pour inquiéter les défenses.

Un match pauvre en occasions

Il fallait attendre une grosse demi-heure de jeu pour enfin avoir quelque chose à se mettre sous la dent. Bien lancé côté droit, Hegazy venait tester une première fois les gants d'Hassen (34e). L'Égypte terminait mieux ce premier acte avec une très grosse occasion gâchée par Hamdy, seul face au but, mais qui tergiversait au moment du dernier geste (42e). Les protégés de Carlos Quieroz revenaient sur la pelouse avec les mêmes intentions, un pressing haut et une volonté de faire mal en quelques échanges. Seulement, ils laissaient de l'espace dans leur dos, dont profitaient les Aigles de Carthage.

Ben Romdhane partait balle au pied et s'écroulait dans la surface en voulant éliminer Hegazy. L'arbitre désignait le point de penalty, avant de revenir sur sa décision après un passage par la VAR (58e). La rencontre devenait tendue car, si encore une fois, le match n'était pas spectaculaire, on approchait de la fin. La moindre situation pouvait être décisive. Hassen se couchait bien sur ce tir de Sherif (63e), tandis que Fathi frappait au-dessus et aurait peut-être dû laisser le cuir à son partenaire, Hamdy (75e). Les Aigles aussi manquaient une opportunité de tuer la rencontre avec cette tentative d'Ben Romdhane au-dessus de la lucarne (85e).

La Tunisie au bout du suspense

Sur un dernier contre égyptien, El Soleya se ratait à son tour (90e+2), offrant probablement la prolongation aux deux équipes, et la seconde de suite pour les siens. Sauf que le milieu de terrain n'était pas au bout de sa peine. Dans les ultimes secondes, il voulait dégager de la tête ce coup-franc de Sliti mais il envoyait directement dans la lucarne gauche du pauvre El Shenawy, spectateur sur le coup (1-0, 90e+5). L'Égypte n'avait plus le temps de revenir et doit cruellement s'incliner, laissant la Tunisie défier le Qatar ou l'Algérie, qui s'affrontent ce soir lors de l'autre demi-finale, pour un titre.

Plus d'infos

Commentaires