Manchester United : une intrusion qui fait jaser

L'intrusion des supporters de Manchester United sur la pelouse d'Old Trafford a conduit au report du match entre Manchester United et Liverpool en Premier League. Cela a aussi amené à une réflexion sur la situation actuelle des Red Devils et de leur propriétaire, la famille Glazer, au sujet de laquelle les avis divergent parfois.

Les supporters ont manifesté devant Old Trafford
Les supporters ont manifesté devant Old Trafford ©Maxppp
La suite après cette publicité

Cette saison aura été celle des envahissements des centres d'entraînement et des stades. Après l'intrusion des supporters marseillais à la Commanderie en janvier dernier, ce sont désormais les fans de Manchester United qui font parler d'eux. Eux aussi ont envahi le centre d'entraînement des Red Devils il y a quelques jours, mais ce sont bien les faits de dimanche qui ont mis en émoi l'Angleterre. En effet, hier, à quelques heures du coup d'envoi, un millier de personnes s'est rendu devant Old Trafford pour manifester contre la famille Glazer, qui possède le club mancunien, et lui demander de vendre. La tentative de création de la Super Ligue Européenne est la goutte d'eau qui fait déborder le vase pour les supporters, qui ont visiblement décidé de tout faire pour pousser à bout les Glazer. Quitte, pour une centaine d'entre eux, à pénétrer dans le stade, à rentrer sur le terrain et dégrader les tribunes, en lançant des fumigènes par exemple.

Ce coup de force des fans mancuniens fait largement réagir les journaux anglais, dans un pays traumatisé par les hooligans dans un passé désormais lointain et donc particulièrement attentif à ce genre de débordements. Le comportement de ceux qui sont entrés sur la pelouse est d'ailleurs pointé du doigt par une majorité de gens, même si la raison de leur colère est jugée acceptable. Il n'y a qu'à voir le débat qui s'est tenu sur Skysports, diffuseur de la rencontre, entre les différents consultants présents à Old Trafford et visé par des jets de fumigènes. Ancien de la maison, consultant phare, Gary Neville a choisi son camp, celui des supporters. Et il a détruit la gestion du club par les Glazer.

La charge de Neville contre les Glazer

« Si vous pensez au club qu'ils ont choisi en 2004, il avait le meilleur stade du pays, l'un des meilleurs d'Europe, il avait le meilleur terrain d'entraînement de ce pays, et probablement l'un des meilleurs d'Europe. Il avait une équipe qui se qualifiait régulièrement pour les quarts de finale, les demi-finales et les finales de la Ligue des Champions et qui gagnait la Premier League chaque saison ou tous les deux ans. Si vous regardez le club maintenant, ce stade, je sais qu'il a fière allure d'ici, mais si vous allez dans les coulisses, il est rouillé et pourri. Si vous regardez le terrain d'entraînement, ce n'est probablement même pas dans le top cinq de ce pays. Le club n'a pas participé à une demi-finale de Ligue des Champions depuis 10 ans. Nous n'avons pas gagné de championnat ici à Manchester United depuis huit ans. La zone autour du stade est sous-développée, endormie, et abandonnée alors que tous les autres clubs semblent développer les installations et l'expérience des fans », a taclé l'ancien latéral droit.

Pour lui, la colère des fans était totalement légitime après l'humiliation Super League. « Nous ne pouvons pas oublier ce qu'ils ont fait il y a deux semaines, ce qui était vraiment dangereux pour le football anglais. Ils ont essayé de se retirer et de créer une ligue fermée, qui aurait créé une famine dans ce pays pour tous les autres clubs de football », a-t-il rappelé, avant d'appeler à l'union de tous les fans. « Tous les fans de football devraient s'unir aujourd'hui derrière ce que les supporters de Manchester United ont fait aujourd'hui car ce qui s'est passé il y a deux semaines était vraiment dangereux pour le football anglais ». Pour Neville, il est temps pour les Glazer de vendre le club. Roy Keane, autre glorieux ancien, a abondé dans le même sens, se félicitant du soulèvement populaire.

Le coup de gueule de Souness

« Tout s'est accumulé au cours des dernières années : communication décevante, les choses qui se passent en coulisse, le prix des billets ou autre chose. La direction du club n'a pas été assez bonne. Quand les supporters regardent les propriétaires, ils voient qu'il s'agit simplement de gagner de l'argent. J'espère que les propriétaires de Man Utd diront "ces fans sont extrêmement sérieux" et que d'autres choses vont arriver. Ce n'est que le début pour les fans de United, je vous le garantis. Que se passera-t-il lors du prochain match à domicile, sera-ce la même chose ? Ce n'est que le début pour les fans de United et leur plan est que les propriétaires de United cèdent et vendent le club », a-t-il prévenu. C'est là qu'est intervenu Graeme Souness, ancien joueur et entraîneur de Liverpool, qui a clairement nuancé ces avis tranchés au sujet de la direction actuelle du club.

« Ils ont risqué quelque chose pour acheter Manchester United. Depuis lors, ils ont donné aux managers successifs des fortunes à dépenser sur le marché, et ce n'est que lorsque Ferguson a arrêté que le succès s'est arrêté. Je pense que cela irrite les supporters et ils [les Glazer] sont devenus le point central de la colère. Je pense que c'est un peu mal orienté. Avec ce qui s'est passé avec la Super League, cela aggrave certainement leur agressivité et leur mécontentement à leur égard. Mais je ne dirais que le manque de succès est dû aux Glazer. » Et Souness n'a pas oublié de s'en prendre à ceux qui ont visé le studio de Skysports installé dans le stade. « Quelqu'un a jeté une bouteille de bière ici. Si cela vous touche au mauvais endroit, vous pouvez être tué ! Ce fumigène aurait pu aussi marquer quelqu'un à vie... Nous sommes assis ici en disant qu'ils ont raison de manifester et un idiot du village aurait pu tuer quelqu'un ici aujourd'hui. »

Plus d'infos

Commentaires