OM : le constat choc de Boubacar Kamara après l'humiliation face au Canet

Humilié par les amateurs du Canet Roussillon FC, l'Olympique de Marseille semble incapable de se réveiller d'une saison cauchemar. Au terme de la rencontre, capitaine du navire olympien à la dérive, Boubacar Kamara a exprimé sa honte.

Boubacar Kamara face à Canet.
Boubacar Kamara face à Canet. ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce soir, l'Olympique de Marseille a ajouté une humiliation à une saison noire. Sorti dès les poules en Ligue des champions, huitième de Ligue 1, à 23 points du LOSC, le leader, l'OM a ce soir été éliminé par le Canet Roussillon FC (2-1), pensionnaire de National 2. Le club phocéen ne verra pas les 8es de finale. Distancé en championnat et alors que le nouvel entraîneur, Jorge Sampaoli, doit être présenté mardi, le club traverse une zone de turbulences qui semble sans fin.

A la pause, déjà, Valère Germain avait donné un premier signe du malaise qui régnait à l'Olympique de Marseille, à l'occasion de la dernière de l'intérimaire, Nasser Larguet, sur le banc. «On est repassé en 4-3-3, chose qu'on avait travaillé. Le coach avait essayé un losange, qu'on n'avait pas beaucoup travaillé, même pas du tout,» évoquait l'attaquant, au sujet d'un changement de système opéré après l'ouverture du score des amateurs.

Au coup de sifflet final, c'est le capitaine du soir, Boubacar Kamara, qui est venu donner son sentiment au micro d'Eurosport.«La honte. Il n'y a pas de mots. On a fait de la merde et faudra payer. Il n'y a rien qui allait, je ne sais même pas quoi vous dire, on a fait de la merde. Le résultat est juste. On sait tous que c'est difficile cette saison, mais ce n'est pas une excuse. On joue contre une N2, on est professionnels, on ne doit pas perdre, c'est une grosse erreur.»

Plus d'infos

Commentaires