FC Barcelone : les coupables de la défaite du Clasico pointés du doigt

Au lendemain de la défaite face à l'ennemi juré sur la pelouse du Camp Nou, les médias catalans font la chasse aux sorcières...

Madrilènes et Barcelonais pendant le Clasico
Madrilènes et Barcelonais pendant le Clasico ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le samedi a été dur en Catalogne. Les troupes de Ronald Koeman se sont inclinées à la maison face à leur grand rival. Une rencontre marquée par un arbitrage considéré pour le moins polémique, du moins du point de vue des Catalans. Après la rencontre, l'entraîneur néerlandais a d'ailleurs poussé un énorme coup de gueule : « il y a faute de Ramos sur Lenglet. Ensuite, Lenget attrape Ramos, mais pas pour le repousser en arrière. De toute façon, il devait se jeter vers l'avant, pas vers l'arrière. Pour moi, une fois de plus, il n'y a pas de penalty. »

Forcément, ses déclarations sont reprises par les journaux catalans ce matin, eux qui sont plutôt d'accord avec les propos de l'ancien sélectionneur batave. Mais pas que... De nombreux joueurs n'ont ainsi pas été au niveau, et à vrai dire, ils sont très peu à vraiment se sauver. Neto, Sergiño Dest, Jordi Alba, Ansu Fati et Messi, voire Gerard Piqué, sont les seuls joueurs qui s'en sortent avec les honneurs, la prestation du latéral droit américain ayant été très appréciée par les suiveurs du FC Barcelone.

Lenglet prend cher

Et au rang des mauvais élèves alors ? On retrouve forcément Clément Lenglet, à la rue sur l'ouverture du score de Valverde puis responsable du penalty accordé à Sergio Ramos. Le Français « s'est fait rouler dessus » pour le média Sport, qui met cependant en avant une certaine impunité arbitrale du défenseur espagnol lors des duels entre les deux hommes. Du côté de Mundo Deportivo, on souligne tout de même que l'ancien Sévillan « aurait pu éviter d'accrocher le maillot de Ramos ». Sergio Busquets est aussi parmi les joueurs les moins bien notés, lui qui a « souffert bien plus que d'habitude » pour MD.

Philippe Coutinho, pourtant très bon lors de ce début de saison, n'a pas vraiment convaincu les journalistes samedi. « On a vu une ancienne version du Brésilien, celle qui provoquait des doutes. Collé à la ligne, il ne peut pas faire son jeu », explique Sport, alors que Mundo Deportivo se contente d'affirmer que « le joueur prêté au Bayern la saison dernière n'a pas brillé ». Pedri, encensé par les médias et grand pari de Koeman pour ce Clasico, a aussi eu du mal samedi. « Sur le côté droit, il perd son football », affirme Sport. Paradoxalement, Ronald Koeman semble passer entre les mailles du filet...

Plus d'infos

Commentaires