Le PSG en passe de convaincre ses joueurs de baisser leur salaire de moitié !

Conformément aux recommandations de l'UNFP et des clubs pour les salaires élevés, les joueurs du PSG pourraient bien consentir à une réduction de 50 % de leur salaire.

Face à Lille, Mbappé a remplacé Neymar
Face à Lille, Mbappé a remplacé Neymar ©Maxppp

Mardi soir, la nouvelle tombait : un accord a été trouvé entre le syndicat des joueurs, l'UNFP, et les clubs de Ligue 1 au sujet d'une réduction des salaires en cette période sans football. Un accord nécessaire pour aider les clubs à survivre, alors que la masse salariale représente le plus gros poste de dépense à un moment où les recettes ont totalement disparu. Dans les faits, il s'agit de recommandations pour les joueurs, qui auront tout loisir de faire plus, ou moins, au moment de négocier avec les clubs.

La suite après cette publicité

Dans ces recommandations qui concernent les joueurs professionnels de Ligue 1, Ligue 2 et National 1, la baisse de salaire s’effectue par paliers. Les joueurs qui touchent moins de 10 000 euros mensuels ne seront pas concernés. Par contre, les joueurs qui touchent entre 10 000 euros et 20 000 euros mensuels sont invités à baisser provisoirement leur salaire de 20%. Le pourcentage grimpe à 30% pour les émoluments mensuels situés entre 20 000 et 50 000 euros. On atteint 40% pour des revenus compris entre 50 000 et 100 000 euros.Enfin, les très gros salaires qui dépassent 100 000 euros mensuels devraient baisser de 50%.

Selon les informations du Parisien, le Paris Saint-Germain, qui dispose de la plus grosse masse salariale de Ligue 1, va bien demander à ses joueurs de baisser leur salaire de 50 % durant cette période, alors que le manque à gagner est évalué à 300 M€ par les dirigeants parisiens. Les joueurs seraient prêts à cet effort, d'autant qu'ils récupéreront les 50 % restants une fois que le football aura repris ses droits. De plus, le club de la capitale aurait promis que malgré la crise traversée, aucune prime ne serait remise en cause pour la saison suivante, aucun salaire revu à la baisse non plus. Une garantie sur le futur pour rassurer les joueurs et les inciter à un geste fort dans cette période compliquée.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires