Nîmes-Paris SG : les compositions probables

C'est un Nîmes-PSG très particulier qui s'annonce ce vendredi, avec des effectifs décimés par les blessures, suspensions et incertains quant à l'utilisation de leurs internationaux revenus il y a un jour à peine.

Le PSG se déplace à Nîmes pour la 7e journée de L1
Le PSG se déplace à Nîmes pour la 7e journée de L1 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Décimés, diminués, pourrait chanter Thomas Tuchel pour rire de ses ennuis. Le coach parisien a en effet dressé jeudi après-midi en conférence de presse l'incroyable liste d'absents pour la 7e journée de Ligue 1, et potentiellement pour le premier match de Ligue des Champions face à Manchester United mardi prochain. Sont forfaits ou suspendus pour le déplacement à Nîmes ce vendredi soir : Marquinhos, Verratti, Kehrer, Bernat, Kurzawa, Danilo, Draxler, Di Maria et Icardi. Quasiment une équipe entière.

Alors bien sûr, le Paris Saint-Germain dispose d'un effectif bien plus fourni que les autres équipes de L1, qui auraient du mal à se relever d'une telle hécatombe. Tuchel pourra aligner une équipe compétitive au stade des Costières, mais il devra quand même faire attention aux joueurs revenus tardivement de leur sélection, comme Neymar (Brésil), finalement pas dans le groupe, Paredes (Argentine) et Mbappé (France). Ce dernier a joué tout le match contre la Croatie mercredi soir mais pourrait faire partie du groupe, à défaut de débuter. Kimpembe, lui, n'a pas joué mercredi soir et devrait donc être aligné en défense, avec Abdou Diallo, dernier autre défenseur central à être disponible.

Grandes premières pour Rafinha et Kean ?

Keylor Navas sera bien présent dans les buts. Florenzi pourra tenir sa place à droite, avec Bakker à gauche, qui profite toujours de la suspension de Kurzawa. Au milieu, Tuchel pourrait lancer Paredes en sentinelle, avec Gueye et la recrue Rafinha. En conférence de presse, le coach allemand a laissé entendre que le Brésilien avait des chances de jouer, après avoir pu s'entraîner avec le club de la capitale durant les deux semaines de trêve internationale. Devant, on pourrait retrouver une autre recrue, Moise Kean, entouré de Sarabia et peut-être de Mbappé si Tuchel l'estime suffisamment remis de son dernier match en sélection.

Côté nîmois, il y a aussi des blessés d'importance, comme Ferhat et Sarr en plus de la suspension du capitaine Briançon. La trêve a aussi fait du mal à l'entraîneur Jérôme Arpinon, qui compte plusieurs joueurs internationaux (Ahlinvi, Cubas, Meling, Denkey, Chadli, Ferhat, Sarr). Va-t-il par exemple aligner Meling à gauche, lui qui a joué mercredi soir l'intégralité du match de la Norvège, ou encore Cubas, rentré jeudi de son périple sud-américain ? Bonnes pioches du mercato, ces deux joueurs sont très importants pour l'équilibre de l'équipe. On retrouvera dans tous les cas Reynet dans les cages, avec une défense centrale Landre-Miguel, Burner à droite, et peut-être, Meling à gauche. Au milieu, Deaux, Fomba et Ripart, à moins qu'Arpinon aligne Cubas, devraient démarrer. Denkey sera en pointe, avec Koné à sa gauche et la recrue Eliasson à sa droite.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires