L'Angleterre détruit Darwin Núñez, le FC Barcelone a ciblé ses priorités pour sa fin de mercato

Le coup de sang de Darwin Núñez ne passe pas du tout en Angleterre, le FC Barcelone n'en a pas terminé avec son mercato et Alvaro Morata revient en force avec l'Atlético de Madrid, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

La Revue de presse du 16 août 2022
La Revue de presse du 16 août 2022 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Darwin Núñez prend cher

en Angleterre, le début de saison ne se ressemble pas d'une semaine à l'autre pour Darwin Núñez. Buteur, la semaine dernière contre Fulham, l'Uruguayen s'est, cette fois-ci, illustré autrement. En effet, il a littéralement pété un plomb et a été exclu après avoir asséné un coup de tête à un adversaire hier soir, en clôture de la 2e journée de Premier League contre Crystal Palace. Réduits à dix, les Reds n'ont pu faire mieux qu'un match nul (1-1) contre le Eagles et n'ont toujours pas gagné cette saison. Mais ce matin, c'est bien leur attaquant star, recruté à prix d'or cet été, qui en prend pour son grade. Pour The Guardian, c'est «la brume rouge, le coup de tête de Núñez et un nouveau nul pour Liverpool.» Le Daily Mirror fait dans le jeu de mots avec le nom de Núñez pour désigner ce «coup de folie.» Même son de cloche pour The Daily Telegraph qui explique que l'attaquant voit «rouge» après son «coup de tête.» L'ancien du Benfica fait aussi la couverture du Daily Express, mais il est accompagné par un club qui est en crise en ce moment, c'est Manchester United. Et le quotidien n'y va pas par quatre chemins et lâche un «SOS» pour «sauver la saison» des Red Devils. Le Manchester Eevening News donne un peu plus de détails qui plombe le début d'exercice de cette équipe qui est «désunie» à cause notamment des «conflits dans les vestiaires, des questionnements sur le capitaine et surtout que certains joueurs veulent que Ronaldo parte.» Bref, la saison de Manchester ne sera pas un long fleuve tranquille…

Dernière ligne droite pour le mercato du Barça

En Espagne, direction Barcelone où c'est du mercato qui nous intéresse. Et le Barça n'en a décidément pas terminé, les Blaugranas veulent terminer en beauté en recrutant Bernardo Silva. Mais comme l'annonce Mundo Deportivo sur sa couverture, c'est un transfert qui s'annonce «très difficile.» «Son arrivée au Barça est conditionnée à une grosse vente préalable et City demande 100 M€ pour lui. Ni De Jong ni Aubameyang, avec des propositions importantes, ne veulent partir et cela ferme la porte au Portugais», rapporte le quotidien catalan. Et oui, car comme le rapporte AS aussi sur sa Une, le Barça «cherche 80 M€ pour boucler l'ancien Monégasque.» Mais ce n'est pas le seul dossier chaud à gérer pour la direction blaugrana qui lance «l'opération latéral» comme l'annonce de son côté Sport. «Le Barça espère signer Marcos Alonso pour 8 millions d'euros d'ici le milieu de la semaine. Dortmund demande 10 millions pour Meunier et travaille à faire baisser le prix et à renforcer l'aile droite. Car United se laisse la possibilité de signer de Dest d'ici le 31 août.» Et oui, le Barça va encore être actif dans les prochaines semaines !

Morata met tout Madrid dans sa poche

Toujours dans la péninsule ibérique où la première journée de Liga se terminait hier soir. Et c'est l'Atlético de Madrid qui a fermé le bal avec une belle victoire contre Getafe (3-0). Et deux hommes, notamment, se sont illustrés. Comme le placarde Marca ce matin, les Colchoneros ont «Morata et João Félix pour rêver» ! «Morata a marqué deux fois, João Félix a délivré trois passes décisives et Griezmann a lui aussi participé à la fête avec un but, une première depuis neuf mois pour le Français. La connexion entre l'Espagnol et le Portugais place l'Atlético au sommet et fait illusion», juge le journal madrilène. Pour AS, «le transfert» retentissant de l'Atlético cet été, c'est tout simplement «Morata.» «Deux buts de l'attaquant, avec des passes décisives de João Félix, ont mis le feu aux poudres à une équipe de l'Atlético qui n'a pas ménagé ses efforts», explique l'autre quotidien madrilène. Bref, le début de saison est idyllique pour les hommes de Diego Simeone.

Plus d'infos

Commentaires