Sergio Rico raconte la féroce concurrence des gardiens au Paris SG

Le Paris SG possède de nombreux gardiens professionnels au sein de son effectif. Sergio Rico, l'un d'eux, a raconté la concurrence au quotidien.

Sergio Rico sous les couleurs du PSG en Ligue 1
Sergio Rico sous les couleurs du PSG en Ligue 1 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Neuf. Le Paris SG possède actuellement neuf gardiens sous contrats professionnels. Certains comme Alphonse Areola, Marcin Bulka ou Garissone Innocent sont partis chercher du temps de jeu en prêts. D'autres sont en apprentissage comme les jeunes Denis Franchi, Mathys Randriamamy ou Lucas Lavalée pendant que Gianluigi Donnarumma et Keylor Navas se disputent le poste de n° 1. Au milieu, Sergio Rico cherche un peu sa place. Doublure de Navas la saison passée, l'Espagnol est clairement descendu dans la hiérarchie, semblant même désormais n° 4 derrière Alexandre Letellier. Il a pensé à partir, avec des touches à Lille et à Besiktas notamment. Finalement, il est resté. «La situation est compliquée (...). Dans tous les cas, l'objectif numéro un est que l'équipe parvienne à atteindre ses objectifs et tout aille pour le mieux dans le bon sens», a-t-il glissé lors d'un long entretien accordé au magazine espagnol Panenka.

L'Ibère en a ensuite dit un peu plus sur la concurrence terrible dans son secteur de jeu. «Il y a une concurrence très saine, chacun connaît très bien son rôle. On vit ça bien, surtout dans mon cas. Je suis ami avec Keylor qui est une personne incroyable. Si comme gardien il est bon, comme personne il l'est autant voire meilleur. C'est un bon ami et cela rend la concurrence plus facile à vivre. Au final, nous cherchons tous à ramer dans le même sens. Quel que soit celui qui joue, nous devons être contents, l'important, c'est que les résultats suivent», a-t-il assuré, savourant les arrivées estivales majeures (Sergio Ramos, Lionel Messi, Georginio Wijnaldum, Achraf Hakimi, Nuno Mendes).

Situation compliquée mais entraînements incroyables

«Nous qui étions déjà là, nous avons profité de ces arrivées comme des supporters. C'est un privilège de pouvoir profiter chaque jour de ces grands joueurs et d'apprendre d'eux. Toutes ces arrivées ont été de bonnes surprises pour nous, comme le fait que Kylian ait finit par rester dans les derniers moments du mercato. Maintenant, nous allons voir si nous arrivons à atteindre tous les objectifs que nous nous sommes fixés, mais je suis sûr que nous prendrons du plaisir et continuerons à apprendre tous ensemble», a-t-il apprécié, visiblement fan des entraînements aux côtés de tous ces grands joueurs. «Un entraînement avec Neymar, Mbappé et Messi, c'est incroyable. On prend beaucoup de plaisir aux entraînements. Il y a un saut qualitatif, la vitesse à laquelle circule le ballon est très élevée. Toute l'équipe grandit parce que le rythme de l'entraînement est très haut et la qualité est maximale. Cela aider à tirer le potentiel maximum de chacun», a-t-il souligné.

Interrogé sur le travail de Mauricio Pochettino, le portier international espagnol (1 sélection) a aussi glissé un petit conseil au technicien argentin. «Il est très proche des joueurs. Il a été de notre côté et sait ce qui nous plaît, ce que nous pensons à tout moment... C'est très important, surtout avec les grands joueurs qui sont encore arrivés dans l'effectif. S'il arrive à coordonner tout cela, donner de l'affection et être bien avec le groupe, je suis convaincu que ce sera une bonne année. Les joueurs que nous avons sont impressionnants», a-t-il conclu. Des mots qui résonnent encore davantage avec l'épisode de la sortie de Lionel Messi dimanche soir contre l'Olympique Lyonnais (2-1, 6e journée de Ligue 1)...

Plus d'infos

Commentaires