Giannelli Imbula a retrouvé le sourire

Arrivé au Portugal il y a presque un an, Giannelli Imbula s'est refait la cerise du côté de Portimonense. Il savoure et affiche ses ambitions.

Giannelli Imbula sous les couleurs de Portimonense
Giannelli Imbula sous les couleurs de Portimonense ©Maxppp

Le bout du tunnel. Arrivé à Portimonense en mars, après des expériences compliquées à Lecce et à Sochi, Giannelli Imbula (29 ans) entrevoit la lumière. Le milieu de terrain, qui avait dû attendre la fin de la saison passée pour pouvoir enfin faire ses débuts en compétition, a connu les joies de sa première titularisation en Liga Bwin, juste avant la dernière trêve internationale, contre Belenenses (2-0, 11e journée).

La suite après cette publicité

Avec 9 apparitions toutes compétitions confondues depuis le début de l'exercice (202 minutes de jeu), l'ancien Marseillais se sent sur le chemin du retour. «Je suis sur le chemin de mon meilleur niveau, mais ce ne sera possible qu'avec un temps de jeu régulier en match, comme dernièrement. Je peux donner encore plus à l'équipe et je travaille tous les jours pour progresser, avec le groupe», a-t-il expliqué, relayé par Record, ravi de ce qu'il a trouvé en Algarve.

À nouveau souriant au Portugal

«À Portimão, j'ai trouvé une structure très bien organisée, formée par des personnes sérieuses et une ambiance familiale, ce qui me satisfait pleinement. Avec tout ça, on peut exploiter le potentiel et la qualité d'un très bon groupe. Sans parler de la ville, très tranquille et avec un climat super. La préparation a été très bonne et nous avons eu du temps pour intégrer les idées de jeu du coach. Le groupe était déjà très bon et a encore plus de profondeur», a apprécié l'international congolais (2 capes), sûr de la force de son équipe, actuellement 6e au classement.

«Toutes les conditions sont réunies pour réaliser une bonne saison. Il faut se concentrer sur chaque match, espérer marquer le plus de points possible et aller le plus loin possible dans les coupes. C'est un championnat compétitif et intéressant, avec de bons joueurs et de bons entraîneurs», a-t-il lancé, ayant déjà marqué d'une croix la réception du FC Porto, son ancien club, le 3 décembre (13e journée). «Porto, ce fut ma première expérience à l'étranger et, forcément, c'est très marquant. Tous les matches contre les grands sont spéciaux pour tout joueur et celui-là, contre Porto, l'est encore plus pour moi parce que j'ai porté ce maillot», a-t-il confié. Une belle occasion de marquer pour de bon son retour au premier plan.

Plus d'infos

Commentaires