Bayern Munich, Real Madrid, MU : Serge Gnabry joue la montre

Libre dans un an, Serge Gnabry n'a toujours pas prolongé avec le Bayern Munich. Une situation difficile à tenir pour le club bavarois alors que la concurrence règne. L'attaquant allemand, lui, s'installe comme le principal maître de son destin.

Serge Gnabry avec le Bayern Munich
Serge Gnabry avec le Bayern Munich ©Maxppp
La suite après cette publicité

Alors que le dossier Robert Lewandowski est au cœur de l'actualité en Bavière puisque le buteur polonais pousse pour aller au FC Barcelone, un autre cadre du Bayern Munich est aussi candidat à un départ à un an de la fin de son contrat. L'international allemand (34 capes, 20 buts) sort d'une saison mitigée. Malgré des statistiques solides (17 buts et 10 offrandes en 45 matches, il a parfois fait preuve d'irrégularité au cours de l'exercice. Voulant prolonger son ailier droit, le Bayern Munich a lancé les négociations comme l'avait expliqué le président Herbert Hainer en début de mois : «nous sommes en pourparlers avec Serge depuis longtemps, malheureusement il n'y a pas encore d'accord. Il y a encore quelques idées différentes. Nous y travaillons.» Alors qu'il a alterné entre le chaud et le froid ouvrant même la porte au Real Madrid, Serge Gnabry se retrouve aujourd'hui dans une situation assez floue.

Souhaitant vite être fixé, le Bayern Munich a d'ailleurs mis un coup de pression au joueur par l'intermédiaire de son directeur sportif Hasan Salihamidzic ces derniers jours : «je suis vraiment clair à ce sujet : c'est un super garçon. Nous voulons absolument le garder. Nous aimerions tellement prolonger avec lui. Je pense que nous lui avons aussi montré l'estime qu'il mérite. J'espère qu'il se décidera pour le FC Bayern. Nous allons approfondir les discussions dans les semaines à venir. Mais si un joueur ne veut pas se décider pour le club, il est juste de le dire au club, afin que l'on trouve une solution qui satisfasse tout le monde.» Pour le moment dans l'impasse malgré des offres qui ont augmenté, le Bayern Munich entend toujours le prolonger mais ne sera pas fermé à une vente estivale le cas échéant.

Manchester United rejoint le Real Madrid dans l'équation

Justement, les prétendants ne manquent pas pour Serge Gnabry avec Chelsea, Liverpool et Arsenal qui gardent un œil sur l'ancien du Werder Brême et d'Hoffenheim. Cependant, le principal candidat est le Real Madrid. A la recherche d'un ailier droit pour concurrencer Rodrygo Goes sachant que Marco Asensio se dirige vers la sortie, le club merengue est attentif à la situation de l'attaquant allemand. Pas forcément pressé et prêt à attendre un an pour le signer librement, le Real Madrid pourrait avancer dans ce dossier quand Marco Asensio. Dernier nom en date, Manchester United est aussi en embuscade.

Les Red Devils n'ont pas fait de Serge Gnabry une priorité pour l'instant puisque le Manchester Evening News souligne que l'objectif numéro un du club anglais est Antony de l'Ajax Amsterdam. L'ailier brésilien de 22 ans est estimé à environ 80 millions d'euros par la formation néerlandaise et ce prix élevé pourrait rebattre les cartes en faveur de Serge Gnabry. Comme le Real Madrid, Manchester United n'a pas lancé de négociations pour le moment. Une bonne nouvelle pour le Bayern Munich qui garde espoir mais qui reste dépendant de la position de Serge Gnabry. Ce dernier qui est d'ailleurs en train de jouer la montre.

Plus d'infos

Commentaires