JT Foot Mercato : les grands perdants du rassemblement de l'Équipe de France

Au programme de ce JT Foot Mercato : les perdants du rassemblement des Bleus, le PSG reste à l'affût pour Milan Skriniar et les déclarations de Carlos Soler après son départ de Valence.

Le JT Foot Mercato du 26 septembre
Le JT Foot Mercato du 26 septembre ©Maxppp
La suite après cette publicité

Les perdants du rassemblement des Bleus

Après ce dernier rassemblement de l’équipe de France avant la Coupe du Monde 2022, l’heure du bilan est arrivée. Parmi les joueurs qui devaient faire leurs preuves, certains ont perdu des points. Titulaires face au Danemark hier, Eduardo Camavinga, Dayot Upamecano ou encore William Saliba n’ont pas franchement convaincu. De leur côté, les pistons Benjamin Pavard et Ferland Mendy ne se sont pas vraiment démarqués non plus. Enfin, il y a un homme dont tout le monde parle et qui a été au cœur des débats durant cette trêve, c'est Kylian Mbappé ! Sportivement parlant, le Parisien n’a pas vraiment déçu. C’est sur le champ médiatique que le Bondynois a un peu trop fait parler de lui. D’abord avec ses réclamations de droit à l’image, ensuite avec les messages passés à son club. Une communication pas du goût de tous.

Le PSG reste en embuscade pour Milan Skriniar

L'Inter commence à trembler pour Milan Skriniar ! Priorité du PSG qui désirait un renfort supplémentaire en défense, le joueur de 27 ans a finalement été retenu par l'Inter. Une victoire de courte durée pour le club lombard. En effet, le contrat de Milan Skriniar expire toujours en juin prochain et comme le rapporte La Gazzetta dello Sport, aucune discussion n'a encore débuté entre les deux parties. Selon nos informations, le PSG est toujours à l'affût et a maintenu le contact. Une offensive en janvier n'est pas à écarter. Selon le journal au papier rose, le club parisien ne dépassera pas la barre des 30 M€, soit deux fois moins que l'offre transmise cet été. Reste à savoir si l'Inter trouvera une solution d'ici là.

Les déclarations de Carlos Soler après son départ de Valence

Le néo-Parisien Carlos Soler est revenu sur son départ de Valence. Interviewé par Levante-EMV et Superdeporte, le milieu a balancé quelques vérités qui font parler en Espagne : «moi, je demandais un contrat de longue durée parce que je voulais être lié au club pendant longtemps. De 25 ans à 33, 34 ou 35 ans, être lié toute ma vie à Valence. Un contrat de longue durée, de 8, 9 ou 10 années. En Espagne, c'est autorisé et c'est ce que je demandais au club. Ils ne me l'ont pas proposé. Je n'ai rien à reprocher, c'est leur décision, ils ont considéré que c'était ce qu'ils devaient faire, et bien c'est comme ça. C'est le foot.» Malgré son départ, Carlos Soler n'a évidemment aucune rancœur vis-à-vis de son club formateur et a même confié qu'il aimerait y retourner un jour.

Plus d'infos

Commentaires