Mercato : Laurent Blanc révèle que plusieurs joueurs veulent quitter l’OL !

Par Matthieu Margueritte - Dahbia Hattabi
4 min.
Mercato : Laurent Blanc révèle que plusieurs joueurs veulent quitter l’OL ! @Maxppp

Interrogé sur le mercato rhodanien, le coach des Gones a confié que la situation n’était pas simple. Notamment avec les joueurs voulant partir.

La suite après cette publicité

Neuvième du classement de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais tente se redresser la barre en se renforçant cet hiver. Dejan Lovren est déjà arrivé et les Gones ciblent désormais deux talents brésiliens. Mais chez les Gones, les joueurs désirant partir font également beaucoup parler d’eux. C’est le cas par exemple de Romain Faivre. Arrivé sur les bords du Rhône la saison dernière, le milieu de terrain ne compte que douze titularisations en Ligue 1 depuis un an et veut désormais rejoindre Lorient. Présent face aux médias, Laurent Blanc n’a donc logiquement pas échappé aux questions sur la teneur du mercato lyonnais.

« Ça intéresse beaucoup de personnes, il faut faire avec. Là où il faut faire attention, c’est de ne surtout pas négliger la préparation du match de demain. C’est difficile, si vous prenez les médias, il y a de choses qui sont dites, et il y a beaucoup de mouvements. Il faut faire attention à ça. (…) Je ne peux pas être très précis avec vous. Il se passe à Lyon ce qu’il se passe dans d’autres clubs. C’est le classique du mercato d’hiver en plein championnat. Il existe. » Pas très bavard sur les pistes lyonnaises pour cette fenêtre hivernale, le Cévenol s’est, en revanche, montré bien plus loquace concernant certains éléments dont le désir est de quitter le club rhodanien au plus vite. A l’heure où Karl Toro Ekambi a été pris en grippe par les supporters de l’OL et où Romain Faivre veut plier bagage, Blanc concède qu’il leur sera difficile de rejouer avec les Gones.

À lire OL : Alexandre Lacazette vide son sac

Blanc joue cartes sur table pour Romain Faivre

« Oui, je vous le dis franchement. Mais ce n’est pas qu’à Lyon. Quand il y a des joueurs qui ne sont pas heureux dans un club, qui ne peuvent pas donner la pleine mesure de leur talent, vous réfléchissez à trouver une solution. (…) Il n’y a pas beaucoup de joueurs contents à Lyon ? Oui, je suis d’accord avec vous. Effectivement, il y a des joueurs qui ne sont pas heureux à Lyon, pourtant on fait un métier extraordinaire et Lyon est un grand club. Après, le club est en droit de dire : « vous avez un contrat ». On ne peut pas accéder à toutes les demandes, mais on les prend en considération, c’est notre devoir. On est en train de réfléchir sur beaucoup de cas. Des joueurs pas heureux dans un club et en fin de contrat, il y en a partout. Mais il ne faut pas qu’il y en ait trop. Je peux tout comprendre, mais quand j’étais en fin de contrat, je donnais tout pour être dans la meilleure position possible à la fin de mon contrat. »

La suite après cette publicité

Une dernière phrase qui s’apparente à un message clair à certains dont le bail se termine en juin prochain et qui semblent bien plus concentrés sur leur future destination que sur la saison actuelle de l’OL. Prêt à écouter les désirs des joueurs mécontents tout en essayant de composer une équipe compétitive, Blanc joue aux équilibristes durant ce mois de janvier. « Il ne faut pas que les intérêts individuels prennent le dessus sur les intérêts collectifs. J’ai discuté avec Romain Faivre. Je l’adore, il n’est pas heureux à Lyon, il faut trouver une solution, mais c’est dur. Il y a un contrat, il y a un club qui a misé beaucoup sur Romain (l’OL l’a recruté pour 15 M€). Ce n’est pas si simple que ça pour un club. On est à mi-saison, on pense que ce genre de réflexion va arriver en fin de saison et ça arrive au bout de cinq mois. Il faut qu’il y ait des solutions qui contentent tout le monde. (…) Romain veut partir, vous le savez. C’est difficile de retenir un joueur qui n’est pas heureux à Lyon. On peut changer les choses, mais ça demande beaucoup d’envie des deux parties. J’ai essayé (de le relancer), mais il y a d’autres joueurs. Vous ne pouvez pas vous concentrer que sur un joueur. » C’est dit.

Top commentaires

Caol Ila 20/01 Un beau club bourgeois où tout le monde s'est installé confortablement avec des beaux salaires et achetés chèrement... Ça sent pas la sueur dans les vestiaires... C'est vrai que le comportement de bcp de joueurs est inadmissible. Faivre en est l'exemple type. Acheté chèrement, il a séduit les premiers mois puis plus rien. Quand il a du temps de jeu, il est transparent... Pourtant, son salaire à la fin du mois, il semble l'apprécier... Compliqué, car en cas de prêt, le club devra prendre en charge une bonne partie du salaire... Et ces jeunes joueurs ne sont pas capables de se remettre en cause. C'est sûr qu'avant les gars jouaient jusqu'à la fin... 4 Répondre PLUSBELLELAVIE 20/01 Il me semble que le problème est pris à l'envers. Des joueurs veulent quitter l'OL parce qu'ils vivent mal leur situation professionnelle faite de nombreuses défaites et matchs nuls (ce qui fait tout de même un manque à gagner au plan financier, faute de primes de résultat, et ne leur permet pas d'espérer un meilleur salaire et/ou un club plus glamour pour la suite de leur carrière). Soit, mais au lieu de se défoncer pour permettre aux bons résultats de revenir, et donc d'attirer un peu plus la lumière sur eux, ils continuent à jouer à la baballe et se ridiculisent (je pense plus particulièrement à Faivre et Aouar). Je ne connais pas particulièrement bien le Droit du Travail dans le milieu du foot, mais il m'étonnerait fortement que l'OL et certains de ces joueurs là (Aouar et Faivre, donc, mais aussi Boateng) n'aient pas droit au processus de Rupture Conventionnelle. Certes ça va couter un peu /beaucoup d'argent, mais une amputation vaut toujours mieux qu'une septicémie généralisée. 1 Répondre
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité