Tottenham : Dele Alli, c'est grave docteur ?

Le milieu anglais traverse une nouvelle période compliquée avec les Spurs. A tel point que Nuno Espirito Santo a décidé de l'écarter pour le match de mercredi face à Burnley. Mais qu'arrive-t-il à ce joueur capable jadis de fulgurances incroyables ?

Dele Alli sous le maillot de Tottenham
Dele Alli sous le maillot de Tottenham ©Maxppp

Dele Alli traverse une nouvelle zone de turbulences à Tottenham. Et pourtant, l'intronisation de Nuno Espirito Santo sur le banc des Spurs en début de saison laissait augurer de belles choses pour le milieu offensif anglais. Rapidement, le manager portugais a matérialisé cette vision en offrant du temps de jeu au principal protagoniste.

La suite après cette publicité

Résultat, Alli a démarré les six premiers matchs de Premier League et a même trouvé le chemin des filets face à Wolverhampton en offrant la victoire aux siens (1-0). Mais tout s'est arrêté brutalement lors du derby londonien face à Arsenal (1-3) où l'international anglais a dû céder sa place après quarante-cinq minutes disputées. Un choix fort effectué par Espirito Santo puisque depuis la débâcle face au rival londonien, le natif de Milton Keynes n'a pas remis les pieds sur une pelouse anglaise.

Nuno Espirito Santo écarte Dele Alli pour le match face à Burnley

Le technicien portugais avouait récemment que son joueur « ne se trouvait pas dans son meilleur moment ». Une invitation à se retrousser les manches pour le numéro 20 des Spurs qui continue cependant à jouer les matchs de Conference League (trois rencontres disputées, un but marqué). Mais personne n'occulte que Nuno Espirito Santo effectue une rotation importante pour ces confrontations européennes, offrant une chance aux joueurs peu utilisés de se distinguer sur le pré... Ballotté à un peu près tous les postes dans l'entrejeu de Tottenham ces dernières semaines, Dele Alli balbutie son football et traîne son spleen. Ce dernier semble avoir mal digéré son remplacement express face aux Gunners le 26 septembre dernier et son implication quotidienne s'en trouve fortement impactée.

Titularisé en meneur de jeu face au Vitesse Arnhem le 21 octobre (défaite 1-0), Alli n'a clairement pas répondu aux attentes, entre nombreux ballons perdus, un travail défensif quasi inexistant et une influence offensive frôlant le néant. Des arguments qui ont sûrement convaincu Espirito Santo de ne pas convoquer l'international britannique pour le match de mercredi en Carabao Cup face à Burnley. Une rencontre jugée cruciale par le coach lusitanien qui mise beaucoup sur cette compétition pour tenter de remporter enfin un trophée. Cette mise à l'écart relance donc inéluctablement les débats sur l'avenir d'un joueur en perdition, qui n'a jamais réellement pansé les plaies de son départ avorté au PSG en janvier dernier. Plus que jamais, la situation de l'intéressé ces prochaines semaines sera scrutée. Mais le ressort entre Tottenham et Dele Alli paraît cassé. Le prochain mercato d'hiver constituera-t-il une possibilité en or pour s'envoler vers d'autres cieux et relancer une carrière moribonde depuis plusieurs mois ? Affaire à suivre...

Plus d'infos

Commentaires