Serie A : la Juve accrochée dans un match dingue à Sassuolo

Pour cette 33e journée de Serie A, la Juventus se déplaçait à Sassuolo. Les Juventini ont passé une drôle de soirée. Les Bianconeri n'ont pu faire mieux qu'arracher un nul (3-3).

Les duels ont été âpres entre Sassuolo et la Juventus
Les duels ont été âpres entre Sassuolo et la Juventus ©Maxppp

Avec la probante victoire de l'Atalanta sur Brescia (6-2), la Juventus avait la pression du résultat. Après s'être faite balader contre l'équipe bergamasque, la Juve avait vu les hommes de Gasperini revenir à six points avant un déplacement périlleux du côté de Sassuolo, une équipe qui joue très bien surtout depuis le retour à la normale dans le football européen. Finalement, les joueurs de Maurizio Sarri démarraient plutôt bien la rencontre.

La suite après cette publicité

En effet, dès le début de la partie, les visiteurs allaient trouver la faille. Sur un corner magnifiquement botté par Miralem Pjanic en retrait, Danilo envoyait une frappe qui, malgré le fait qu'elle était sur la trajectoire du portier de Sassuolo, finissait au fond des filets (0-1, 6e). En guise de réponse, Domenico Berardi trouvait Szczęsny (10e). Mais il ne faut pas trop rater devant le leader de la Serie A. Bien lancé dans le dos de la défense par Miralem Pjanic, Gonzalo Higuain s'en allait battre facilement Andrea Consigli (0-2, 12e). Le show Szczęsny pouvait commencer. Le gardien polonais renvoyait dans leurs cordes Francesco Caputo (13e) puis Domenico Berardi (15e, 27e) avant de se montrer à nouveau sur une frappe de Mert Müldür, détournée par Danilo (24e). Finalement, les locaux allaient trouver la faille. Après une partie de billard, Caputo, dos au but, remisait pour Duricic, qui fusillait le gardien de la Juve de près (1-2, 29e). Avant la pause, Sassuolo essayait de revenir, sans y parvenir.

La Juve peut remercier Szczęsny

Comme bien souvent, les Bianconeri allaient se faire peur, laissant volontiers le cuir à leurs adversaires et subissant les attaques rapides. Bentancur faisait une faute sur le coin droit de la surface. Domenico Berardi envoyait un amour de coup-franc en pleine lucarne (2-2, 50e). La donne changeait alors et les joueurs du Piémont n'avaient plus que sept points d'avance sur l'Atalanta. Avance qui allait encore fondre d'un point puisque Caputo, qui récupérait le ballon dos au but, envoyait le cuir sur le côté droit et trouvait Berardi dont le centre était repris au second poteau par le même Caputo (3-2, 54e). Rabiot (60e) puis Ronaldo (61e) s'essayaient, sans réussir à trouver le chemin des filets.

Ce match était déjà fou et allait encore plus le devenir. Sur un coup de pied de coin botté de la droite vers la gauche par Bentancur, Alex Sandro surgissait au premier poteau et transperçait presque les filets adverses pour égaliser (3-3, 64e). Le ballon allait d'un camp à l'autre et Sassuolo n'était pas loin de reprendre l'avantage. D'abord, la tentative de Traoré était magnifiquement stoppée par Szczęsny puis Boga voyait sa tentative repoussée sur sa ligne par Alex Sandro (83e). Dans le temps additionnel, Bourabia envoyait une frappe monstrueuse, une nouvelle fois repoussée par le portier polonais de la Vieille Dame (90e +3). Finalement, malgré d'ultimes assauts, la rencontre allait s'arrêter sur ce score. La Juve, malmenée depuis quelque temps, arrache un bon point du nul et conserve sept points d'avance sur l'Atalanta.

Dans les autres rencontres de la soirée, la Fiorentina s'est régalée sur le terrain de Lecce, qui joue pourtant son maintien en Serie A. Les Florentins se sont imposés sur le score de trois buts à un grâce à des réalisations de Federico Chiesa, Rachid Ghezzal, sur coup franc, et Cutrone, Pulgar s'offrant le luxe de manquer un penalty. En fin de rencontre, les locaux ont réduit l'écart grâce à Skakhov. L'AS Roma s'est imposé à l'Olimpico face au Hellas Vérone (2-1) grâce à Veretout sur penalty et Dzeko. L'Hellas s'est offert de l'espoir grâce à Pessina, mais en vain. Enfin, la Lazio, très mal en point depuis la reprise, n'a pu faire mieux qu'un match nul sur la pelouse d'Udinese (0-0).

Le classement de la Serie A

Plus d'infos

Commentaires