Le Stade Malherbe de Caen va être racheté par un fonds américain

Pierre-Antoine Capton devrait être actionnaire minoritaire du SM Caen
Pierre-Antoine Capton devrait être actionnaire minoritaire du SM Caen ©Maxppp

Le Stade Malherbe de Caen devrait prendre le chemin emprunté par le Toulouse Football Club il y a quelques semaines et passer sous pavillon américain, rapporte RMC Sports. Alors que le club caennais est en proie à de grosses difficultés financières, la DNCG a octroyé ce jeudi, lors de l’audition du club, un délai supplémentaire pour apporter les garanties nécessaires en vue de la saison prochaine. Pressenti pour devenir acquéreur principal du club, le producteur normand Pierre-Antoine Capton devrait bien être du projet de reprise mais ne serait pas aux manettes. Une source proche de la LFP révèle au média de Monte-Carlo que c'est le fonds d’investissement américain Oaktree - «entreprise de gestion d’actifs, qui compte pour clients 100 des 300 plus gros fonds de pension au monde. La société, basée à Los Angeles, gère plus de 100 milliards de dollars et emploie actuellement plus de 900 employés» - qui deviendrait majoritaire et qui s’engagerait pour une durée de six ou sept ans au SMC.

Le fonds américain devrait s’engager sur une courte période, avant que Pierre-Antoine Capton devienne actionnaire majoritaire. Le média précise que, si le nom de Vincent Labrune, ancien président de l'Olympique de Marseille et proche de Capton, avait été évoqué au sein du nouvel organigramme, il ne devrait pas faire partie du plan de reprise. En marge de ce projet de rachat, Fabrice Clément, actuel président de Caen, a indiqué ce matin que le club a trouvé de quoi monter un budget pour la saison 2020-2021. Ce sont huit actionnaires qui apportent 1,5 million d'euros, dont le président en personne. Une opération qui ne retardera pas l’arrivée du fonds américain, explique RMC.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires