Liga : Luka Modric sauve le Real Madrid face à Séville

Par Chemssdine Belgacem
3 min.
Luka Modric (Real Madrid) @Maxppp

Tenus en échec la semaine passée face au Rayo Vallecano, le Real Madrid s’est remis d’aplomb à domicile contre le Séville FC. Et ultra-dominateurs face à la défense rugueuse andalouse, les Merengues ont trouvé la faille sur un éclair de génie du drôle de remplaçant qu’est Luka Modric.

Le Real Madrid doit continuer de paver sa voie royale vers le sacre en Liga. Pour les Merengues, il fallait reprendre le chantier ce dimanche après un contretemps la semaine dernière face au Rayo Vallecano (1-1). Toujours à Madrid, mais cette fois dans leur antre, les ouailles de Carlo Ancelotti défiaient alors un Séville FC malade cette saison pour le compte de la 26e journée de Liga. Vous l’aurez compris, dans un Santiago-Bernabeu toujours aussi majestueux et face à des Merengues remontés à bloc dans la quête d’un succès, la donne s’annonçait compliquée pour les Andalous.

La suite après cette publicité

Une conjecture qui s’est prouvée lors du premier acte. Submergés sous la pression du club de la capitale, les coéquipiers de Sergio Ramos ont pourtant allumé la première mèche, mais Youssef En-Nesyri a manqué le cadre de peu (8e). Quelques minutes plus tard, Lucas Vázquez a pensé mettre les locaux sur de bons rails mais le but madrilène était annulé suite à une faute de Nacho au début de l’action (10e). Après un faux rythme qui a duré près d’une demi-heure, le Real Madrid a toutefois remis la pression sur ses adversaires mais Tchouaméni (39e) puis Vinicius (43e) ont manqué de justesse. Et une dernière mine de Fede Valverde (45+2e) confirmait la lecture logique de cette première période : un Séville arc-boutée dans sa moitié de terrain face à un Real Madrid omnipotent, mais sans réalisme.

À lire LdC : Opta a choisi son nouveau favori

Luka Modric récompense le Real Madrid sur une frappe puissante

Au retour des vestiaires, le changement de côté n’a rien changé à la physionomie du match. Ni même le changement d’arbitre quand un Isidro Díaz de Mera blessé a été remplacé par son collègue Carlos Fernández Buergo. Plus incisifs, les locaux ont multiplié les offensives. Pourtant, même malgré les inspirations de Valverde (48e), Rodrygo (54e) ou Vinicius Junior (57e), le score est resté vierge. En face, la réponse sévillane était timide et Isaac Romero, après un gros travail de Lucas Ocampos, a été le seul à inquiéter un Andrey Lunin bien serein jusque-là (53e). Face au bus posé par la troupe de Quique Sanchez Flores, le Real Madrid a de plus en plus peiné à trouver des espaces au gré des minutes.

La suite après cette publicité

Classement général Liga

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
1 Real Madrid Real Madrid 78 31 47 24 6 1 67 20
2 Barcelone Barcelone 70 31 28 21 7 3 62 34
3 Girona Girona 65 31 24 20 5 6 63 39
4 Atlético Atlético 61 31 23 19 4 8 59 36
5 Bilbao Bilbao 57 31 22 16 9 6 51 29
6 Real Sociedad Real Sociedad 50 31 12 13 11 7 45 33
7 Valence Valence 47 31 2 13 8 10 34 32
8 Betis Betis 45 31 1 11 12 8 38 37
Voir le classement complet

Pourtant, le Real Madrid est l’un des seuls clubs au monde, si ce n’est le seul, qui est capable de laisser un Ballon d’Or sur le banc. Et au panthéon des grands joueurs du Real Madrid, Luka Modrić fait partie du gotha. Entré en jeu juste avant le dernier quart d’heure (74e), le milieu de 38 ans s’est illustré sept minutes plus tard. Opportuniste et captant un mauvais dégagement à l’entrée de la surface, Modric a éliminé son vis-à-vis avant d’armer une frappe depuis l’extérieur de la surface. À aucun moment, le Croate ne regarde le but, néanmoins, il a l’ADN des grands joueurs. Un phénotype qui lui permet de catapulter le ballon au fond des filets et d’offrir une victoire tant méritée aux Merengues. Avec ce succès, le Real Madrid reprend le large au classement et relègue son dauphin Gérone, qui joue demain contre le Rayo Vallecano (21h), à huit unités. De son côté, Séville reste quinzième et se bat plus que jamais pour le maintien.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité