La FFF valide une Ligue 1 à 20 clubs

La FFF au coeur d'un nouveau scandale
La FFF au coeur d'un nouveau scandale ©Maxppp

Amiens et Toulouse se rapprochent encore un peu plus de la Ligue 2. En effet, la Fédération Française de Football (FFF) a validé le principe d'un championnat de France de Ligue 1 à 20 clubs lors d'une Assemblée Générale en visioconférence ce vendredi matin. Le vote a été validé à 82% par les membres de cette AG. Et cette règle des 20 clubs dans l'élite a été confirmée pour les quatre prochaines saisons.

La suite après cette publicité

Un vote et une décision qui confirment la position de la Ligue de Football Professionnel (LFP) qui avait validé, elle aussi, le principe d'une Ligue 1 à 20 clubs. C'est donc un nouveau coup dur pour Amiens et Toulouse qui devraient donc évoluer en Ligue 2 la saison prochaine après que le championnat ait été arrêté à la 28e journée pour cause de crise sanitaire liée au coronavirus Covid-19. Les Amiénois et les Toulousains peuvent encore se tourner de nouveau vers le Conseil d'État, qui avait invalidé la descente des deux formations en Ligue 2 il y a quelques semaines.

Le communiqué de la FFF

La FFF a tenu vendredi matin une Assemblée fédérale "en ligne" présidée par Noël Le Graët. Elle a entériné la convention FFF-LFP 2020-2024.

L'examen de la convention et du protocole financier devant renouveler les accords liant la Fédération et la Ligue de Football Professionnel (LFP) pour la période 2020-2024 a constitué le sujet principal de cette réunion "à distance".

Cette convention est renouvelable tous les quatre ans. Le protocole financier définit en particulier les flux économiques entre la FFF et le LFP.

Après avoir été validé par le Conseil d'administration et l'Assemblée générale de la LFP le 20 mai 2020, et par le Comité exécutif de la FFF du 4 juin, le texte a été adopté par l'Assemblée fédérale à 82,33 % des voix.

La nouvelle convention reconduit quasiment à l'identique le contenu de la précédente, avec quelques modifications mineures, et le nouveau protocole financier simplifie les flux qui existent entre les deux instances", a indiqué Jean Lapeyre, directeur général adjoint et juridique de la FFF.

Plus d'infos

Commentaires