Le jour où le Real Madrid a failli arracher Robert Lewandowski au Bayern Munich

En fin d'année 2013, la lutte fait rage pour convaincre Robert Lewandowski de rejoindre son écurie, alors qu'il sera libre de tout contrat en 2014. Le Bayern remporte la mise, mais le Real Madrid lui avait fait une très belle offre, devenue maintenant publique. Voici ce qui s'est passé.

Robert Lewandowski célèbre avec le Bayern
Robert Lewandowski célèbre avec le Bayern ©Maxppp

Robert Lewandowski a été probablement le meilleur attaquant du monde lors de la reprise post-confinement. Il est d'ailleurs toujours engagé avec le Bayern Munich pour un triplé si les Bavarois vont au bout en Ligue des Champions (ils ont déjà gagné le championnat et la Coupe d'Allemagne). Ce lundi, l'attaquant international polonais est absolument partout sur les sites d'informations espagnols.

La suite après cette publicité

Et pour cause, la proposition du Real Madrid, faite en 2013, a fuité sur le site polonais Onet Sport. Lors de cette saison, en Ligue des Champions, on a eu droit à une finale allemande entre le Bayern Munich et le Borussia Dortmund (victoire 2-1 des Bavarois). Mais avant cela, l'Europe a pu découvrir un attaquant polonais de 24 ans. En demi-finale de la compétition, le club de la Ruhr explose à l'aller le Real Madrid sur le score de quatre buts à un. Quatre réalisations inscrites par Robert Lewandowski.

Lewandoswki honore sa parole

A la fin de la compétition, il terminera second meilleur buteur avec 10 réalisations, soit deux de moins que Cristiano Ronaldo. Cela était suffisant pour taper dans l’œil des Merengues. Les Madrilènes flairaient donc la bonne affaire puisqu'en plus, il était libre un an plus tard. Le 9 décembre 2013 Jose Angel Sanchez, PDG du Real Madrid et bras droit de Florentino Pérez et Manuel Redondo Sierra, du cabinet du président, fournissent un document. C'est la proposition qu'ils font à Robert Lewandowski.

Un contrat de six années lui était proposé avec un salaire annuel à hauteur de 8,6 millions d'euros bruts, avec une prime à la signature de 10,9 millions d'euros bruts. Dans ce contrat, le Polonais avait une clause libératoire de 150 M€. Mais en décembre, il était trop tôt pour signer ce contrat. Sauf que visiblement, il avait déjà un accord verbal avec le Bayern et devait signer son contrat le 1er janvier 2014, ce qui n'arrangeait pas vraiment le BvB.

« Il voulait aller au Real et se retirer du contrat avec le Bayern. Il aimait la vision de vivre et de jouer à Madrid. Ensuite, j'ai entendu des autorités du club à Munich que le directeur, Matthias Sammer, est devenu furieux(...) Dès le début, je pensais que le Bayern était la meilleure option pour Robert. Robert devait être numéro un dans le nouveau club, je ne pouvais pas le laisser soudain devenir un remplaçant avec sa position », se souvient son agent de l'époque Cezary Kucharski. Il a finalement honoré sa promesse et est devenu une sorte de légende du Bayern Munich. Lèvera-t-il enfin la Ligue des Champions ? Réponse dans quelques semaines...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires