PSG : Leonardo n'est pas menacé mais...

Accueilli comme le messie lors de son retour au PSG il y a un an, le Brésilien n'a pas à s'inquiéter pour son avenir. Cependant, Doha pourrait se montrer plus impliqué que prévu.

Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi au camp des Loges
Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi au camp des Loges ©Maxppp

Souvent attaqué sur sa gestion de l’effectif du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi avait décidé de prendre du recul au sein du vestiaire parisien, mais aussi face aux médias. Pour ce faire, le patron du club de la capitale avait réussi à convaincre Leonardo de faire son grand retour à Paris, sept ans après son départ par la petite porte. Une nouvelle qui avait d’ailleurs suscité beaucoup d’espoirs chez les supporters parisiens lassés du trop discret Antero Henrique.

La suite après cette publicité

Très vite, le Brésilien a su se distinguer en réalisant des coups bien sentis lors du mercato estival 2019. On pense à Keylor Navas, arraché au Real Madrid pour moins de 15 M€, ou au prêt de Mauro Icardi conclu durant les dernières heures du mercato. Un an plus tard, « Leo » continue de flairer les bons coups (il a obtenu le prêt d’Alessandro Florenzi), mais sa gestion commence quelque peu à être attaquée. La raison ? La période post confinement compliquée.

Doha a demandé à Leonardo de se bouger pour Thiago Silva

En clair, beaucoup se demandent aujourd’hui, comment le PSG fait pour redémarrer sa saison sans avoir anticipé les départs d’Edinson Cavani et de Thiago Silva par exemple. Si Florenzi a remplacé Thomas Meunier sur le tard, Paris se retrouve dans une situation où il en vient à supplier Eric-Maxim Choupo-Moting de signer une prolongation. Des couacs qui ne lui valent pas d’être sur la sellette, mais Leonardo pourrait voir les têtes pensantes de Doha intervenir plus souvent alors qu’il était censé avoir les mains libres.

C’est en tout cas ce qu’indique L’Équipe dans son édition du jour. Le quotidien affirme que les prérogatives du directeur sportif pourraient être « rognées ». Pour illustrer ses propos, le journal révèle que Leonardo a été poussé par ses supérieurs à proposer, à contre-cœur, une prolongation (tardive) à Thiago Silva. Si son compatriote a finalement refusé (pour signer à Chelsea), Leonardo sera sans doute attentif si une nouvelle consigne arrive de Doha. Notamment dans le dossier Thomas Tuchel.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires