L'OM face à un calendrier démentiel

L'Olympique de Marseille s'apprête à vivre un enchaînement de matches complètement fou en ce mois de février. De quoi faire les réelles ambitions de l'OM version Sampaoli-Longoria.

Jorge Sampaoli en conférence de presse avec l'OM
Jorge Sampaoli en conférence de presse avec l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'Olympique de Marseille, pour la première fois depuis un long moment, a eu une semaine pour préparer la rencontre face à Lens. Et on a vu le résultat : c'était sublime. Pour autant, les Phocéens vont avoir beaucoup de mal, dans un avenir proche, à avoir beaucoup de moments afin de préparer leurs matches.

L'enchaînement terrible commence avec la réception de Montpellier ce samedi, en Coupe de France. Si les Marseillais passent ce tour, ils iront jouer leur match en retard contre l'Olympique Lyonnais, trois jours plus tard, soit mardi. Le vendredi qui suit, ils accueilleront à l'Orange Vélodrome, Angers, avant d'aller à Metz neuf jours plus tard, d'accueillir Qarabag au Vélodrome le 17 février, puis Clermont le 20 à Marseille, et d'enchaîner deux déplacements : un en Azerbaïdjan le 24, avant d'aller à Troyes pour un match le dimanche à 13h !

Mais ce n'est pas le seul cas de figure. Si l'OM perd ce samedi, ils seront tranquilles pendant une semaine, puisque la rencontre face à l'OL s'imbriquera le 10, entre Angers (le 4/02) et le déplacement à Metz (le 13/02). Quoi qu'il en soit, rien ne va être simple. C'est d'ailleurs à ce sujet que Jorge Dessio, l'adjoint de Sampaoli, suspendu contre Montpellier, s'est exprimé en conférence de presse ce jeudi.

Rongier pense que l'effectif est suffisant

« C'est vrai qu'on va avoir un calendrier avec des matches plus rapidement encore plus si on se qualifie en Coupe. Concernant l'effectif, on a un effectif similaire. Deux joueurs importants sont arrivés et se sont bien intégrés. Ce qu'on doit faire, c'est qu'à l'entraînement tout le monde soit impliqué si on en a besoin. Notre idée, c'est qu'à l'entraînement tout le monde soit à son meilleur niveau pour qu'on soit compétitif. Encore une fois, on pourrait avoir un calendrier plus compliqué. Il n'y a pas de recette unique, c'est Jorge qui doit décider de l'équipe, qui analyse l'effectif chaque jour pour savoir qui sont les meilleurs joueurs. Je suis venu une seule fois ici, il n'y a pas de titulaire et de remplaçant, on ne sait pas qui va jouer ce week-end. On veut gagner les matches. Jorge choisit les joueurs qui seront dans les meilleures dispositions. On va voir ce qui peut se passer, il y a beaucoup de choses comme la blessure, la fatigue et les sanctions donc on ne peut pas savoir, on verra après le match de samedi », a lâché le bras droit d'El Pelado.

Valentin Rongier, lui, espère clairement que tout ira et que l'effectif est prêt pour cela. « J'aimerais bien pouvoir te dire oui (qu'ils seront prêts physiquement, ndlr), on en discutera fin février ou mi-mars, ou on aura enchaîné pas mal de matches. Quand on enchaîne, c'est important d'avoir de la rotation, le coach l'a bien fait pendant la première partie de saison. le rythme des entraînements aussi. Je pense qu'on est prêt avec l'effectif qu'on a », a expliqué l'ex-Nantais. On en saura plus sur les réelles ambitions de l'OM, cette année, après cet enchaînement démentiel.

Plus d'infos

Commentaires