OM : Florian Thauvin explique pourquoi il a succombé à l'offre des Tigres

Dernier match avec l’OM pour Florian Thauvin ce soir. Alors forcément, à l’issue de la rencontre, il n’y en avait que pour le champion du monde qui a notamment expliqué le choix Tigres.

Florian Thauvin avec l'OM contre le PSG et Bernat
Florian Thauvin avec l'OM contre le PSG et Bernat ©Maxppp
La suite après cette publicité

Grosse soirée à l'Orange Vélodrome ce dimanche soir. Outre le triplé d'Arkadiusz Milik et la qualification pour la prochaine Coupe d’Europe du club phocéen, l’actualité à l’OM c’était aussi et surtout le dernier match de Florian Thauvin sous les couleurs ciels et blanches. Le champion du Monde, qui était arrivé sur la Canebière durant l’été 2013, aura disputé 281 matches toutes compétitions confondues dont 227 matches de L1 (86 buts).

L’histoire retiendra que Thauvin aura disputé son dernier match face à Angers (3-2) dans un stade vide privé de ses supporters à cause de la pandémie de Covid-19 et des restrictions sanitaires. Malgré cela, l’émotion était forte pour ce joueur qui laissera quoiqu’il arrive une sacrée trace dans la cité phocéenne. « Il y a beaucoup d'émotion ce soir. J'ai passé quasiment toute ma carrière ici. C'était important de terminer sur une victoire », a-t-il expliqué au micro de Canal + avant de remercier les supporters mais aussi et surtout la direction du club phocéen.

«J'ai eu des échanges avec de nombreux clubs»

« Je remercie Pablo Longoria, Jorge Sampaoli et Frank McCourt. L’OM m’a fait une proposition magnifique avec un contrat de 5 ans et un contrat plus gros que le précédent. Dédé a joué un rôle important dans mon arrivée aux Tigres », a déclaré l’homme de la soirée avec Milik en conférence de presse. Et si Thauvin a expliqué qu’il avait réalisé un rêve en jouant à l’OM, il a avancé les raisons qui l’ont poussé à accepter le challenge du Mexique et plus précisément des Tigres. À l’écouter, la lassitude du contexte marseillais, mais aussi l’envie de découvrir autre chose et de découvrir la passion du football sud-américain ont été prépondérants dans son choix.

« J'ai eu une grande décision à prendre. J'ai eu des échanges avec de nombreux clubs, j'ai eu aussi des propositions de plusieurs clubs. Le plus important était de prendre du plaisir, aller dans un club avec énormément de passion. Je suis un amoureux du football. Depuis tout petit, je joue au football. Aujourd'hui c'est devenu un métier, mais parfois il y avait les aléas extra-sportifs qui prenaient le dessus et c'était un peu compliqué à vivre. Donc le plus important pour moi, c'était de retrouver cette passion. C'est pour ça que j'ai choisi de rejoindre le Mexique. En Amérique latine, ce sont des amoureux du football. Après, au-delà de ça, c'est un choix professionnel, mais c'est aussi une expérience familiale, il y a une belle aventure humaine pour moi, ma femme et mon fils. » Espérons pour le champion du monde 2018 une trajectoire mexicaine à la hauteur d’une ancienne gloire de l’Orange Vélodrome, un certain André-Pierre Gignac.

Plus d'infos

Commentaires