Fair-Play Financier : l'OM à nouveau épinglé par l'UEFA !

Le club phocéen déjà visé par l'instance européenne dans le cadre du fair-play financier, n'aurait pas respecté ses engagements. Résultat, ce dernier risque des sanctions beaucoup plus sévères.

Jacques-Henri Eyraud et l'OM rattrapés par l'UEFA
Jacques-Henri Eyraud et l'OM rattrapés par l'UEFA ©Maxppp

En juin dernier, il ne s'agissait que d'un rappel à l'ordre. Quelques mois plus tard, l'UEFA a décidé de se montrer plus virulente sur le dossier Olympique de Marseille. Déjà rattrapé par la patrouille dans le cadre du fair-play financier, le club olympien s'en était tiré à l'époque avec un simple accord de règlement. Celui-ci stipulait que les comptes de l'OM soient déficitaires à hauteur de 30 millions d'euros dès cette saison. En parallèle, la formation phocéenne devait s'acquitter d'une amende de 6 millions d'euros.

La suite après cette publicité

La chambre d’instruction de l’Instance de contrôle financier des clubs de l’UEFA souhaitait également que l'OM n'inscrive que 23 joueurs sur les listes de joueurs appelés à disputer une compétition européenne et ce dès la saison 2020-2021. Ces restrictions pouvaient être levées à partir de la saison 2021-2022 si le club de Frank McCourt respectait les engagements pris à savoir un déficit d’au maximum 30 millions d’euros cette saison et un équilibre financier pour la saison 2020-2021.

L'OM risque gros dans le cadre du fair-play financier

Il faut croire que le club présidé par Jacques-Henri Eyraud n'a pas respecté ces engagements. Ce jeudi, l'UEFA annonce ainsi que la chambre de jugement de l'organisation européenne va se pencher sur le dossier de l'OM. Accusé de ne pas avoir respecté les règles du fair-play financier, l'Olympique de Marseille risque donc des sanctions. Actuellement deuxième du championnat et prétendant à une qualification en Ligue des champions, le club olympien peut craindre le pire.

« L’enquêteur principal de l’Instance de contrôle financier des clubs (ICFC), après avoir consulté les autres membres de la chambre d'instruction indépendante de l’ICFC, a décidé de déférer les cas des deux clubs susmentionnés à la chambre de jugement de l'ICFC. L’Olympique de Marseille, actuellement soumis au régime d’un accord de règlement, n’a pas respecté les conditions qui y étaient fixées pour la saison 2019/20. Le Lechia Gdańsk n’a pas fourni à la chambre d’instruction de l’ICFC les informations relatives à l’équilibre financier requises au cours de la saison 2019/20, » précise ainsi le communiqué de l'instance européenne. L'OM peut trembler, car les derniers clubs qui ont enfreint les règles du fair-play financier n'en sont pas sortis indemnes...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires