Liga : la Real Sociedad surprise par Levante, Villarreal dispose d'Osasuna

Les joueurs de Villarreal après un but
Les joueurs de Villarreal après un but ©Maxppp

Pour le compte de la 14e journée de Liga, deux belles affiches étaient au programme. La Real Sociedad, dépassée au classement un peu plus tôt dans la journée par l’Atlético, se déplaçait sur la pelouse de Levante avec la forte intention de récupérer la première marche au classement. Les visiteurs entamaient cette rencontre de la meilleure des manières. Peu avant la demi-heure de jeu, un Alexander Isak inspiré ouvrait le score de la plus belle des manières en déposant un sublime coup-franc au fond des filets d’Abarisketa (22e, 0-1). Mais les joueurs de Levante ne l’entendaient pas de cette oreille et Marti Roger profitait des largesses défensives adverses pour égaliser six minutes plus tard d’une frappe plein centre (28e, 1-1). Il n'y avait dès lors que très peu d'occasions et la méforme de la Sociedad se faisait ressentir peu à peu. Mais à vingt minutes du terme, les visiteurs pensaient l'emporter mais c'était sans compter sur l'intervention de l'arbitre qui annulait ce dernier pour une position de hors-jeu. Un but refusé qui entraînait un coup du sort. Au terme d'un beau mouvement collectif, Jorge de Frutos offrait la victoire à Levante d'une frappe bien placée qui laissait le portier adverse impuissant (87e, 2-1). La Real Sociedad enchaîne un 7e match sans victoire et perd sa première place au classement.

La suite après cette publicité

Dans l’autre rencontre de la soirée, Villarreal se déplaçait sur la pelouse d’Osasuna avec la ferme intention de ne pas se laisser distancer au classement. Chose que les hommes d’Unai Emery ne manquaient pas de faire rapidement. Dès la 7e minute de jeu, Gerard Moreno profitait de la position avancée du gardien adverse pour ouvrir le score d'un subtil lob (7e, 0-1). Les joueurs d’Osasuna tentaient de revenir mais se compliquaient un peu plus la tâche au sortir du quart d'heure de jeu. En effet, Aridane, coupable d’une vilaine faute, écopait très logiquement d’un carton rouge et laissait donc ses partenaires à dix contre onze pour plus d’une heure. La rencontre devenait de plus en plus déséquilibrée et Fer Nino creusait un peu plus l’écart à la demi-heure de jeu au terme d’une action collective rondement menée (29e, 0-2). La deuxième période était beaucoup moins intense que la première et le Sous-Marin jaune finissait par se faire surprendre à vingt minutes du terme. Yeremi Pino concédait un penalty que ne manquait pas de transformer Roberto Torres (70e, 1-2). Un but toutefois anecdotique puisqu'à cinq minute du coup de sifflet final, Moreno s'offrait un doublé et scellait le score de cette rencontre (1-3).

Plus d'infos

Commentaires