Ligue 1 : fin de série pour l’OL, giflé par Lens au Groupama Stadium

Par Jordan Pardon
2 min.
Elye Wahi avec Lens contre l'OL @Maxppp

Il y a cinq mois, une rencontre entre l’OL et Lens aurait curieusement eu des allures de duel pour le maintien. Aujourd’hui, les deux équipes peuvent encore rêver d’un dessein européen l’an prochain, mais pour y parvenir, il fallait déjà promouvoir son statut dans ce choc du dimanche soir. Sans Alexandre Lacazette, blessé, les joueurs de Pierre Sage ont longtemps confirmé leurs bonnes dispositions du moment avec un Ernest Nuamah très remuant, mais cela n’aura pas suffi. D’entrée, le Ghanéen était à l’origine de la première grosse occasion lyonnaise avec un Orel Mangala en bout de chaîne. Aux abords de la surface, le Belge déclenchait une frappe surpuissante sur le poteau de Samba (14e). Dix minutes plus tard, Nuamah, toujours à la manoeuvre, voyait sa frappe repoussée par le bras impérial du portier français. Dans une rencontre animée mais relativement équilibrée, les Lensois ripostaient par l’intermédiaire de Wahi.

La suite après cette publicité

Classement live

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
6 Lens Lens 43 29 6 12 7 10 38 32
10 Lyon Lyon 38 28 -8 11 5 12 34 42

Sur un centre au cordeau de Frankowski, l’ancien Montpelliérain tombait sur un Anthony Lopes héroïque, dont on peinait à trouver les mots pour qualifier l’arrêt (38e). Finalement, le Portugais cédait quelques minutes plus tard. À la réception d’un centre de Da Costa, Sotoca, seul au second poteau, douchait le Groupama Stadium (43e). Sonnés, les Lyonnais l’étaient une fois de plus au retour des vestiaires, puisque Jérôme Brisard désignait le point de penalty après une main de Maxence Caqueret dans la surface. Cette fois, c’était la bonne pour Elye Wahi, glacial face à un Lopes pourtant parti du bon côté (53e, 0-2). Les joueurs de Franck Haise étaient même tout proches de mettre leur adversaire K.O debout, mais Lopes disait non à Aguilar. Les motifs d’espoir se faisaient rares, mais deux grosses situations étaient à mettre à l’actif de Fofana, puis de Maitland-Niles, mais Samba, phénoménal, s’interposait encore. La soirée tournait au vinaigre avec l’expulsion de Maitland-Niles puis un troisième but lensois inscrit par Danso sur corner (87e, 0-3). Si le résultat reste assez cruel, il montre aussi que les joueurs de Pierre Sage devront rester cramponnés pour grimper en haut du classement, alors qu’ils restent pour le moment 11es. Lens est 6e et revient à trois unités du podium.

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité