PSG : la réponse forte de Kylian Mbappé à Nasser Al-Khelaïfi

Par Dahbia Hattabi
3 min.
Kylian Mbappé triste @Maxppp

Actuellement en vacances, Kylian Mbappé suit de près ce qu’il se passe concernant son avenir. Et le Français est très remonté contre le PSG et son président.

Kylian Mbappé est au centre du jeu. C’est ce qu’il espérait l’été dernier en signant une prolongation de contrat avec le Paris Saint-Germain. Un club qui s’est plié en quatre pour accéder à ses exigences et en faire la star du nouveau projet. Ainsi, quand il a réclamé la tête de Neymar, cela n’a pas été un problème pour les pensionnaires du Parc des Princes, qui ont tout fait pour s’en séparer. Quand il a suggéré de recruter Luis Campos, Paris s’est exécuté.

La suite après cette publicité

Les champions de France lui ont aussi offert un salaire en or et d’autres avantages pour le chouchouter. Un an plus tard, KM7 est toujours le centre d’attention du PSG. Mais plus forcément pour les mêmes raisons. En refusant de prolonger son bail, qui prend fin en juin 2024, le capitaine des Bleus a provoqué un conflit avec son club. Tout est parti d’une lettre envoyée le mois dernier. L’Equipe explique qu’une seconde missive a été envoyée au PSG afin de détailler plus précisément le fond de sa pensée.

À lire PSG : Kylian Mbappé plombe le mercato

KM7 campe sur ses positions

Mais ses méthodes et celles de son clan n’ont pas été du goût des Parisiens. Via plusieurs médias, l’écurie francilienne a fait savoir qu’elle était déçue et qu’elle ne comptait pas laisser partir son meilleur joueur gratuitement. Soit il prolonge, soit il sera vendu cet été 2023. Un discours qui a également été celui de Nasser Al-Khelaïfi mercredi. Lors de la conférence de presse de présentation de Luis Enrique, le président du PSG a lancé un ultimatum à l’attaquant de 24 ans.

La suite après cette publicité

Il a environ deux semaines pour se décider. En réalité, il aura jusqu’au 31 juillet pour lever ou non son option afin d’étendre son bail d’une année supplémentaire. Mais la tendance est toujours la même. Hier, El Chiringuito a assuré que KM7, par le biais de sa mère et agent Fayza Lamari, allait indiquer au PSG qu’il ne prolongerait pas. Le Français campe sur ses positions. D’autant que l’ultimatum de NAK n’a pas été apprécié.

La sortie d’Al-Khelaïfi a irrité le joueur

Hier, Jeune Afrique a dévoilé que la mère du joueur, qui accompagne son fils au Cameroun, n’a pas digéré la prise de parole du président parisien. Elle l’aurait même traité de "gros menteur". En vacances, KM7 est discret sur le sujet pour le moment. Mais il ne rate pas une miette des derniers évènements. Selon L’Equipe, le joueur a été très surpris par la communication de NAK mercredi. Contrarié et agacé, il a assuré à son entourage qu’il n’avait jamais promis de ne pas partir libre.

La suite après cette publicité

Il a également compris qu’un point de non-retour a quasiment été atteint et qu’un divorce est plus proche que jamais, puisque les deux camps restent solides sur leurs appuis. Malgré les attaques du PSG, il compte bien être présent pour la reprise de l’entraînement le 20 juillet et ne souhaite pas s’en aller cet été. C’est donc la réponse du joueur au club pour le moment. Ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour le PSG, dont le mercato est déjà plombé par le cas Mbappé. Dans l’ombre, le Real Madrid suit tout cela et se tient prêt à dégainer en cas d’ouverture.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité