Euro 2020 : le onze type de la compétition

L'Euro 2020 vient de s'achever sur un sacre de l'Italie contre l'Angleterre (1-1, 3-2 après tirs au but). Une compétition séduisante où de nombreux joueurs ont tiré leur épingle du jeu. Voici notre équipe type de la compétition.

Donnarumma, Schick et Pedri font partie de ce onze type de l'Euro
Donnarumma, Schick et Pedri font partie de ce onze type de l'Euro ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pour occuper les cages de notre équipe type, il n'y a pas vraiment eu de doute puisque Gianluigi Donnarumma (Italie, 22 ans) a été largement plébiscité. Régulier tout au long de la compétition, le portier, qui est proche de rejoindre le Paris Saint-Germain, a enchaîné 3 clean-sheets en phase de poules et a brillé sur la phase à élimination directe. En demi-finale, il sort le tir au but d'Alvaro Morata pour qualifier la Nazionale. Contre l'Angleterre en finale, il a livré une prestation de haute classe en perturbant Marcus Rashford avant d'arrêter les tirs de Jadon Sancho et Bukayo Saka. Une compétition brillante pour celui qui est désormais champion d'Europe. Des portiers comme Kasper Schmeichel (Danemark, 34 ans), Jordan Pickford (Angleterre, 27 ans) et Yann Sommer (Suisse, 32 ans) font figure de mentions honorables. Sur le flanc droit de la défense, Kyle Walker (Angleterre, 31 ans) a été choisi grâce à son incroyable régularité.

Grâce à sa vitesse, il a réalisé de nombreux retours défensifs salvateurs pour aider la défense anglaise. Contre le Danemark en demi-finale, il a été impeccable et a permis de bloquer le jeu de transition des joueurs de Kasper Hjulmand. Denzel Dumfries (Pays-Bas, 25 ans) mérite d'être mentionné. Dans l'axe de la défense, on retrouve Giorgio Chiellini (Italie, 36 ans) et Simon Kjær (Danemark, 32 ans). Solides dans les duels, pleins d'autorité, ils auront été les patrons de leurs défenses tout en assumant le brassard de capitaine. John Stones (Angleterre, 27 ans), Harry Maguire (Angleterre, 28 ans) et Leonardo Bonucci (Italie, 34 ans) auraient aussi pu figurer dans cette équipe. Enfin, c'est Leonardo Spinazzola (Italie, 28 ans) qui est choisi pour occuper le flanc gauche. Remuant et doté d'une belle entente avec Lorenzo Insigne, il a été un homme fort de l'Italie jusqu'à sa blessure en quart de finale contre la Belgique. Luke Shaw (Angleterre, 26 ans) et Joakim Mæhle (Danemark, 24 ans) méritent d'être aussi cités

Les Italiens présents en nombre

Pour occuper le poste de sentinelle dans l'entrejeu, on aurait pu penser à Sergio Busquets (Espagne, 32 ans), Kalvin Phillips (Angleterre, 25 ans) ou bien Thomas Delaney (Danemark, 29 ans) mais c'est bien Jorginho (Italie, 29 ans) qui est sorti du lot. Un peu plus d'un mois et demi après avoir soulevé la Ligue des Champions avec Chelsea, il a remporté l'Euro en ayant été l'élément clé dans l'entrejeu. Toujours régulier, il a été la pièce maîtresse de Roberto Mancini. Pour l'accompagner, on a choisi Pierre-Emile Højbjerg (Danemark, 25 ans) et Pedri (Espagne, 18 ans) qui auront porté leurs pays respectifs jusqu'en demi-finale de la compétition en étant cruciaux dans l'élaboration du jeu. Nicolo Barella (Italie, 24 ans), Marco Verratti (Italie, 28 ans) et Renato Sanches (Portugal, 23 ans) ont été dans la discussion. Devant, deux joueurs sont sortis du lot et occupent les couloirs. Tout d'abord, Federico Chiesa (Italie, 23 ans) vainqueur avec l'Italie, s'est affirmé au fil de la compétition. Buteur contre l'Autriche et l'Espagne, il a su être important dans des moments clefs et a été le dynamiteur de la Squadra Azzurra.

De l'autre côté, on retrouve Raheem Sterling (26 ans) qui a été l'homme fort de l'Angleterre durant tout le tournoi. Buteur en poules contre la Croatie et la République Tchèque, il est aussi buteur contre l'Allemagne et délivre une passe décisive contre l'Ukraine. Provoquant le but contre son camp de Simon Kjaer en demi-finale, il n'est pas décisif seulement contre l'Italie en finale. Le seul match perdu par les Anglais. Pour le poste d'avant-centre, les deux meilleurs buteurs de la compétition, Cristiano Ronaldo (Portugal, 36 ans) et Patrik Schick (République Tchèque, 25 ans) étaient dans la course. Finalement, c'est le joueur du Bayer Leverkusen qui a été choisi. Auteur de 5 buts, dont une frappe du milieu de terrain, il est le symbole de l'épopée tchèque jusqu'en quart de finale. Également réalistes et décisifs, Harry Kane (Angleterre, 27 ans) et Mikkel Damsgaard (Danemark, 21 ans) figurent parmi les autres attaquants à avoir brillé.

Plus d'infos

Commentaires