Sa carrière, le PSG, la MNM : les confessions de la légende Ronaldinho

Ronaldinho est de retour à Paris ! Vingt ans après sa première réalisation avec le PSG (le 14 octobre 2001 face à Lyon), l'ancienne star brésilienne était présent, ce mardi, au Parc des Princes à l'occasion de la victoire parisienne contre Leipzig (3-2). Un passage dans la capitale française, intervenant quelques mois après son arrestation au Paraguay où il avait été placé en détention avec son frère, pour utilisation de faux passeports. L'occasion pour Ronnie de revenir sur sa carrière chez les Rouge & Bleu, d'évoquer le présent du PSG sans oublier l'inévitable trio d'attaque : Messi-Neymar-Mbappé.

Ronaldinho présent au Parc des Princes lors de PSG-Leipzig
Ronaldinho présent au Parc des Princes lors de PSG-Leipzig ©Maxppp
La suite après cette publicité

Invité d’honneur du PSG pour le choc contre Leipzig en Ligue des Champions, Ronaldinho, dont le visage figure sur une fresque au pied du Parc des Princes depuis deux ans, est de retour dans la capitale française et a ainsi pu admirer les performances étincelantes de Kylian Mbappé et Lionel Messi, décisifs mardi soir lors de la victoire parisienne face au club allemand (3-2). Présent dans les tribunes du Parc, le génie brésilien reste avant tout un observateur régulier du PSG et avait d'ailleurs salué l’arrivée de Messi à Paris lors du dernier mercato estival : «c’est une joie immense d’avoir pu jouer dans ces deux clubs et de voir maintenant mon ami porter ce maillot». Toujours présent dans les rues de Paris, Ronnie en a ainsi profité pour accorder un entretien, publié ce jeudi dans les colonnes du Parisien.

Interrogé sur son retour dans l'antre parisienne, «Ronnie», acclamé et accueilli sous la ferveur des supporters parisiens, n'a d'ailleurs pas caché l'émotion véhiculée par ce come-back : «c’est passé vite ! (rires) Quand vous êtes content, les choses passent toujours trop vite. C’était bien non ? De voir les gens heureux, de recevoir toute leur chaleur. C’était super. (...) Après beaucoup de temps, les gens m’aiment encore. Ça fait du bien de savoir que ce que j’ai fait ici est encore dans le cœur des supporters.» A ce titre, si la légende de Porto Alegre a vécu ce moment intensément, il s'est également rappeler, dans un second temps, de certains moments vécus au sein du club parisien : «c’est passé trop vite pour que je pense à quoi que ce soit. Après, quand j’ai regardé le match, oui. J’ai commencé à repenser aux matchs que j’ai joués là, aux buts que j’ai marqués.»

Ronaldinho sous le charme de la MNM

S'il assure d'ailleurs n'avoir aucun regret sur l'ensemble de sa carrière - «je suis complètement content de tout ce qui m’est arrivé. Le bon Dieu m’a donné beaucoup. J’ai de la chance d’avoir vécu des choses aussi joyeuses. Donc je ne change rien» - l'ex-Barcelonais s'est également exprimé sur la trajectoire prise par le PSG, aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands d'Europe, sans oublier, pour autant, de rappeler la qualité de l'effectif parisien lors de son passage entre 2001 et 2003 :« ah oui, il (ndlr : le PSG) est devenu très gros (rires) ! Mais, à mon époque, c’était super aussi. Avec beaucoup de grands joueurs. Et, maintenant, tous les meilleurs joueurs du monde sont là. Bon, c’est un nouveau moment de l’histoire du club.» Une histoire que le PSG écrira désormais avec un trio magique composé de Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé rendant alors, selon El Gaucho, une victoire finale en Ligue des Champions «possible».

Au sujet de la «MNM», Ronaldinho reconnait d'ailleurs sa complicité avec les deux sud-Américains : «ce sont des amis. On a joué ensemble. Et ce sont des copains. Ce n’est pas une histoire d’idole ou de fan. C’est une histoire de copains, et même de très bons amis. Toutes les fois où j’ai l’opportunité d’être avec eux, c’est toujours un moment très spécial.» Tenant, tout d'abord, à prendre la défense de Neymar, tancé ces derniers temps : «on passe tous par des périodes difficiles. Mais je pense que tout le monde au Brésil sait que, lui, c’est le plus grand joueur aujourd’hui. C’est juste que, quand les choses ne vont pas bien, c’est plus difficile pour lui. Parce que c’est le plus grand. Donc c’est normal : quand les choses vont bien, tout va bien. Mais quand les choses ne vont pas bien, il y a plus de pression sur lui.»

Ronnie s'est par ailleurs exprimé sur l'arrivée surprise de la Pulga au PSG : «je suis très heureux de le voir dans le club de mes débuts en Europe. Ce n’est pas une chose que je pensais voir ! (rires) J’étais persuadé qu’il finirait sa carrière à Barcelone. Et, pour moi, ça a été une surprise. Comme j’aime beaucoup le PSG, ça a été une bonne surprise mais je n’aurais jamais pensé le voir évoluer ailleurs qu’à Barcelone.» Sans oublier de dresser un portrait élogieux de Kylian Mbappé (22 ans)... : «quel joueur ! Il est d’une autre génération encore mais il te donne envie de le voir jouer. C’est un mec bien. C’est le style de jeu que j’adore. C’est le foot que tout le monde aime, non ? Avec des caractéristiques de dribbles, de vitesse, que j’adore. Ce sont des joueurs que j’aime voir jouer. (...) Mbappé sera Ballon d’or un jour. Il est tellement jeune mais il a déjà une belle carrière.» Un constat flatteur quand il émane d'une telle légende...

Plus d'infos

Commentaires