Les Clasicos les plus marquants de l’histoire

Par La Rédaction FM
5 min.
Real Madrid CF @Maxppp

Plus qu'un match, le Clasico c'est le rendez-vous que toute la planète football attend. Ce dimanche 23 mars 2014 entrera peut-être dans l'histoire de ce choc opposant le Real Madrid au FC Barcelone. Foot Mercato vous propose de passer en revue le Clasico au travers de dix dates marquantes.

Le clasico, c'est LE match le plus attendu chaque saison. Scandales, tensions, rivalités mais également buts et moments d'anthologie, en 226 confrontations les deux frères ennemis ont considérablement marqué l'histoire du football espagnol. Retour sur l'histoire du Clasico au travers de quelques matches importants.

La suite après cette publicité

17 février 1929. Chaque histoire a un commencement. Celle du Clasico a débuté il y a 112 ans. Le Real Madrid et le FC Barcelone se rencontrent pour la première fois lors des 1/2 finales de la Copa de la Coronacion le 13 mai 1902. Le Barça s'impose 3 à 1 d'ailleurs. Mais en championnat, le premier Clasico date de 1929. Les deux mastodontes du football ibérique croisent le fer et sont d'ailleurs au coude à coude pour s'adjuger le trône d'Espagne. Le Camp Nou est le théâtre de ce premier acte qui voit le Real Madrid s'imposer 2 à 1. Mais ce sont les Blaugrana, vainqueurs 1 à 0 au match retour, qui remportent le titre cette saison-là.

À lire Rodri vers le Real Madrid ?

13 juin 1943. Plus qu'un match, le Clasico c'est aussi une lutte idéologique et politique entre Madrid, capitale du pays, et Barcelone marqué par une forte identité régionale et sociale. Ce jour de juin 43, les deux clubs s'affrontent en 1/2 finale de la Coupe du Roi. Battus 3 à 0 à l'aller, les Merengues s'imposent 11 à 1 à domicile. Un fort sentiment de suspicion règne autour de ce match puisque le chef de la sécurité intérieure du régime a rendu une visite aux Barcelonais avant la rencontre. Il faut préciser que cette rencontre a eu lieu quatre ans après la fin de la Guerre Civile en Espagne.

La suite après cette publicité

17 février 1974. Sept, c'est le nombre de points qui séparent Barcelone et le Madrid. Distancés au classement, les Merengues, 7e, comptent sur cette rencontre pour se refaire la cerise. C'est sans compter sur les Catalans et un Johan Cruyff des grands soirs. Auteur d'un but et de deux passes décisives, le Hollandais, futur Ballon d'Or, participe activement à la victoire 5 à 0 du Barça à l'extérieur.

8 janvier 1994. Vingt ans plus tard, Johan Cruyff inflige une nouvelle manita au Real Madrid. Mais cette fois-ci, c'est en tant qu'entraîneur. Sa Dream Team s'impose 5 à 0 au Camp Nou. Au sommet de son art, Romario inscrit un triplé et fait des étincelles en utilisant sa célèbre feinte, la "cola de vaca" (ndlr la queue de vache). Un match de haute volée pour le Barça. Le Real Madrid prendra sa revanche la saison suivante. Le 7 janvier 1995, les hommes de Jorge Valdano s'imposent 5 à 0 avec un triplé signé Ivan Zamorano.

La suite après cette publicité

23 avril 2002. Le Clasico s'est aussi exporté sur la scène européenne. Les deux têtes de gondoles du foot ibérique se sont retrouvés en 1/2 finale de Ligue des Champions. Lors du match aller au Camp Nou, les Merengues s'imposent 2 à 0 avec des buts signés Zinedine Zidane et Steve McManaman. Après un match retour qui s'achève par le nul 1-1, les Madrilènes remportent la Champions League face au Bayer Leverkusen avec notamment la célèbre reprise de volée de Zizou. Il s'agit de la dernière C1 gagnée par le Real Madrid.

19 novembre 2005. Rares sont les Barcelonais ayant bénéficié d'une ovation du public de Santiago Bernabeu. Ronaldinho en fait partie. Ce soir-là, le Brésilien a fait le show. En plus d'avoir régalé techniquement et mystifié la défense madrilène, il s'est offert un doublé...et les applaudissements des supporters du Real Madrid. Un moment fort d'autant que le Barça s'est imposé 3 à 0 ce jour-là.

La suite après cette publicité

2 mai 2009. Humilier le Real Madrid sur ses propres terres, c'est la mission qu'ont accompli les Catalans il y a cinq ans. Possédant quatre points d'avance sur le Real Madrid, le leader barcelonais assoit sa domination en s'imposant 6 à 2 à Santiago Bernabeu. Outre Puyol et Piqué, Lionel Messi et Thierry Henry ont signé un doublé. Un score digne d'un match de tennis. L'un des moments forts de l'ère Pep Guardiola au Barça. Entre 2008 et 2012, il a gagné quatorze titres avec le Barça dont trois Liga.

29 novembre 2010. Sans doute l'un des Clasicos les plus mémorables de ces dernières années. Ce soir-là, les Blaugrana sont en démonstration. Xavi, Pedro, Jeffrén et David Villa par deux fois trouveront le chemin des filets. 5-0, c'est le score finale de ce match. La fameuse manita restera dans les annales. Il s'agit d'ailleurs de la plus grosse défaite de José Mourinho.

27 avril 2011. Quatre Clasicos en 18 jours dans trois compétitions différentes, voici le programme qui attend les deux frères ennemis du football ibérique cette année là. Avec les duels Messi-Cristiano Ronaldo et Guardiola-Mourinho, la rivalité entres les deux clubs est à son paroxysme. En 1/2 finale aller de la Ligue des Champions, la tension est vive. Pepe sera exclu suite à une semelle sur Daniel Alves. José Mourinho sera lui aussi exclu. Le Barça de son côté s'impose 2 à 0 avec un doublé signé Lionel Messi. Les hommes de Guardiola remporteront la Champions League cette saison.

21 avril 2012. Les deux frères ennemis se retrouvent pour la finale du Championnat d'Espagne. Les équipes n'ont jamais été aussi proche et les hommes de José Mourinho possèdent quatre points d'avance sur le rival catalan. Le Real Madrid s'impose 2 à 1 avec des buts signés Sami Khedira et Cristiano Ronaldo. En plus de s'imposer au Camp Nou, chose qu'ils n'avaient plus fait depuis 2007, les Merengues filent vers le titre. Ils seront sacrés Champions d'Espagne mettant un terme à trois années d'hégémonie barcelonaises.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité