Ligue 1 : l'OL se fait surprendre par Montpellier et rate la première place

Quelques heures après le succès parisien, l'Olympique Lyonnais s'est incliné sur sa pelouse face à Montpellier (1-2, 25e journée de Ligue 1) alors que le trône l'attendait. Un très mauvais résultat pour les Gones avant le match du LOSC contre le Stade Brestois 29 dimanche après-midi.

Thiago Mendes et Téji Savanier lors d'OL-MHSC
Thiago Mendes et Téji Savanier lors d'OL-MHSC ©Maxppp
La suite après cette publicité

Gagner pour suivre le rythme du PSG et ne pas laisser l'opportunité au LOSC de prendre ses distances. Au Groupama Stadium, l'Olympique Lyonnais accueillait ce samedi soir le Montpellier HSC avec cette mission en tête. Troisièmes au coup d'envoi suite au succès du club de la capitale contre l'OGC Nice (2-1), les Gones devaient prendre les trois points pour s'installer provisoirement sur le trône et mettre la pression sur le LOSC, opposé à Brest dimanche. Les Héraultais, onzièmes, pouvaient eux grimper au classement et passer huitièmes.

Delort-Savanier, la bonne connexion

Rudi Garcia conservait un 4-3-3 plus que classique avec un trio Kadewere-Depay-Toko Ekambi aux avant-postes, alors que Michel Der Zakarian partait sur un 4-2-3-1 avec Delort devant. Dans leur jardin, les Gones étouffaient rapidement les Montpelliérains en prenant les choses en main avec une tentative déviée de Kadewere dès le coup d'envoi (1ère). Dans un temps fort, les locaux poussaient mais Paqueta tombait sur Omlin (6e) quand Toko Ekambio et Aouar étaient eux contrés (9e, 10e). Mais petit à petit, les Héraultais changeaient de visage avec une première alerte par Delort (12e). Et les filets tremblaient derrière.

Après le poteau trouvé par Mollet au quart d'heure de jeu, l'équipe de Michel Der Zakarian trouvait la faille quand Delort, de l'extérieur du pied, centrait pour Savanier dont la tête ne laissait aucune chance à Lopes (20e, 0-1). Pour ne rien arranger, Marcelo sortait sur blessure, remplacé par Benlamri (26e). Le ballon passait rapidement d'un camp à l'autre avec des occasions de Toko Ekambi (31e), Mavididi (33e), Savanier (41e) et Aouar (43e). Mais avant la pause, l'OL égalisait grâce à Paqueta, opportuniste après un arrêt d'Omlin devant Aouar (45e+3, 1-1).

Omlin présent jusqu'au bout

A la pause, le MHSC enregistrait à son tour une mauvaise nouvelle avec le remplacement de Delort, légèrement touché, par Wahi. Sur le terrain, Mavididi s'illustrait encore mais manquait de précision dans la finition (46e). Kadewere tentait de répondre (54e) tandis que Ferri se procurait une occasion également (56e). La bataille faisait rage et les esprits s'échauffaient légèrement ensuite après des contacts, et ce jusqu'à la fin du match. Et sur coup de pied arrêté, Montpellier reprenait l'avantage.

Côté droit, Savanier s'occupait d'un coup-franc et Lopes s'imposait sur le centre-tir non cadré du buteur montpelliérain. Malheureusement, le gardien portugais renvoyait mal le cuir et Wahi en profitait pour le pousser au fond des filets (65e, 1-2). Avec ce score, les espaces se multipliaient mais les Héraultais n'en profitaient pas. Côté lyonnais, Aouar (70e) et Toko Ekambi (73e) n'égalisaient pas, tout comme Slimani (78e, 90e+2). La faute notamment à un grand Omlin. Poussifs, les Gones ne revenaient pas. Le MHSC s'imposait et passait 8e au classement, tandis que l'OL restait 3e et réalisait une mauvaise opération.

Plus d'infos

Commentaires