Equipe de France : la réaction à chaud de Dayot Upamecano

Ce mardi soir, les Bleus sont entrés en lice contre l'Australie dans cette Coupe du Monde pour défendre leur titre. Les Français ont explosé l'Australie (4-1). Dayot Upamecano a été le premier à réagir.

Dayot Upamecano lors de France-Australie
Dayot Upamecano lors de France-Australie ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce mardi soir, les Bleus pouvaient être en position très favorable en battant l'Australie. En effet, plus tôt dans la journée, les Danois et les Tunisiens s'étaient quittés dos à dos (0-0). En cas de victoire, l'équipe de France avait donc la possibilité d'être seule en tête du groupe D, juste avant d'affronter le Danemark, samedi prochain. Et les joueurs de Didier Deschamps n'ont pas fait dans le détail face à des Aussies qu'ils avaient déjà croisés en 2018.

Evidemment, ils ont concédé l'ouverture du score de Goodwin et surtout subi la blessure de Lucas Hernandez, mais derrière ils ont déroulé et menaient à la pause deux buts à un grâce à Adrien Rabiot et Olivier Giroud. La deuxième période a encore été mieux maîtrisée et les champions du Monde 2018 ont inscrit deux buts de plus. L'un par Kylian Mbappé, l'autre par Olivier Giroud, qui rejoint Thierry Henry dans l'histoire des meilleurs buteurs en équipe de France. Score final ? Quatre buts à un et de la confiance en stock.

Upamecano célèbre Giroud et croise les doigts pour Hernandez

Le premier à s'exprimer après cette belle victoire a été le défenseur Dayot Upamecano, au micro de beIN Sports : « déjà on est très satisfait. Je suis très satisfait de mon match. Je m'attendais à un gros match, je suis heureux de ma première victoire avec le groupe, c'était ma première en Coupe du Monde. Il faut continuer comme ça. On va bien se reposer pour affronter le Danemark. Il nous fallait un peu de temps pour se mettre dedans. On a bien fait en deuxième mi-temps avec plus d'occasions. On est bien revenu ».

Ensuite, le défenseur a évidemment évoqué le cas Giroud, qui a fait un gros match après avoir passé la dernière Coupe du Monde sans avoir trouvé le chemin des filets. « Il est très important pour nous, c'est un leader. On a toujours besoin des leaders. Je suis content pour lui », a concédé Dayot Upamecano avant d'évoquer le point noir de la soirée : la blessure de Lucas Hernandez.

« Je l'ai croisé, on n’en sait pas plus. Je croise les doigts pour qu'il revienne vite, c'est un joueur important. En équipe de France ou au Bayern, je croise les doigts pour qu'il n'y ait rien de grave », a-t-il enfin conclu. Prochain rendez-vous, pour les Bleus, samedi prochain contre les Danois pour valider le ticket pour le prochain tour.

Plus d'infos

Commentaires