Cameroun, Coupe du Monde 2022 : l'incroyable état de forme d'Eric Maxim Choupo-Moting

Son aventure avec la sélection camerounaise n'aura jamais été tranquille. Mais avant de lancer son Mondial 2022, contre la Suisse (11h), Eric Maxim Choupo-Moting affiche une forme étincelante et espère confirmer cela avec les Lions Indomptables.

Eric Maxim Choupo-Moting, face à l'Allemand Thomas Muller
Eric Maxim Choupo-Moting, face à l'Allemand Thomas Muller ©Maxppp
La suite après cette publicité

Entre les clashs, les refus de sélections, ou, à l'inverse, un but qualificatif contre l'Algérie, en barrages du Mondial 2022 (2-1), Eric Maxim Choupo-Moting a toujours eu une relation mouvementée avec la sélection camerounaise. Capitaine de la sélection, il avait été mis en tribunes, lors de la dernière CAN, par son ancien sélectionneur, Toni Conceicao. *«On a joué 120 minutes en demi-finale et il ne m'a même pas fait entrer. Pour moi, c'est un manque de respect.

J'étais obligé de dire la vérité au coach. Je suis très déçu et très frustré», avait déclaré l'attaquant du Bayern Munich, qui n'avait pas souhaité jouer la petite finale face au Burkina Faso (3-3, 5-3 T-à-B). «J'ai dit au coach que je ne pouvais pas jouer ce match parce je ne me sentais pas bien psychologiquement, à cause de tout ce qui s'est passé. Je suis venu aider l'équipe à gagner la CAN. Le coach m'a montré qu'il ne compte pas à 100% sur moi»*, a-t-il ajouté en zone mixte, après la compétition.

Retour au premier plan et qualification face à l'Algérie

Mais avec l'arrivée de Rigobert Song sur le banc des Lions Indomptables, l'ex-attaquant du Paris Saint-Germain a été réintégré à l'équipe première. Et la confiance est rapidement revenue. Lors du barrage qualificatif contre l'Algérie, c'est lui qui avait ouvert le score face aux Fennecs, avant une qualification au terme d'un match fou, dans l'enceinte du Mustapha-Tchaker, de Blida (1-2). Ce qui a permis au buteur de 33 ans de valider son billet pour disputer sa troisième Coupe du monde, au Qatar.

Un retour au premier plan pour un joueur important du vestiaire camerounais. «Il comprend ce que nous, le staff, voulons en termes de mélange entre notre mentalité et la mentalité locale. Dans l’équipe, il est celui qui est aimé de tous. Il a aussi une belle prestance», expliquait déjà Clarence Seedorf, en 2018. Mais à l'approche de ce qui s'annonce comme sa dernière Coupe du monde, le buteur affiche une forme impressionnante, sans doute la plus belle de sa carrière.

Choupo-Moting sur une série en folie

Sur ses dix derniers matches, Eric Maxim Choupo-Moting a marqué neuf fois. Portant son bilan à onze buts et trois passes décisives en dix rencontres. «Je n’ai rien fait de spécial, je me suis juste entrainé et j’ai attendu mon opportunité, c’est tout. Faire partie de cette équipe et obtenir autant de minutes me rend heureux», expliquait le Camerounais pour expliquer son retour en grâce. «Je lui ai dit : "Maintenant, tu joues, donc tu dois tout donner maintenant et pas seulement venir dans mon bureau." Et c'est exactement ce qu'il fait avec un jeu de classe mondiale», ajoutait encore Julian Nagelsmann, son entraîneur du Bayern Munich, qui est maintenant ouvert pour le prolonger en Bavière.

Et avant d'affronter la Suisse, Rigobert Song compte sur son état d'esprit pour aller le plus loin possible. «Je pense que nous disposons d’un bon groupe au sein duquel des joueurs expérimentés comme Vincent Aboubakar, Maxim Choupo-Moting et Michael Ngadeu encadrent les plus jeunes», a-t-il avoué dans un entretien au magazine de la sélection africaine et assure que le Cameroun doit atteindre les demi-finales, à l'instar du président de la Fédération, Samuel Eto'o. Avec un grand "Choupo", les Lions Indomptables peuvent rêver.

Plus d'infos

Commentaires