Atlético de Madrid : Antoine Griezmann se fait déjà descendre

L'attaquant tricolore n'a pas vraiment réussi ses débuts avec l'Atlético de Madrid dimanche après-midi.

Griezmann pendant le match face à l'Espanyol
Griezmann pendant le match face à l'Espanyol ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il était attendu de pied ferme. Aux alentours de 12h45, l'Atlético de Madrid dévoilait sa composition pour le match de la quatrième journée de Liga face à l'Espanyol, promu en Liga cette saison. Et sans surprise, Antoine Griezmann était bien présent. Seulement, le Français a eu énormément de mal sur la pelouse de l'enceinte catalane. Aligné aux côtés d'Angel Correa, l'Argentin et le Français évoluant sur la même ligne en soutien de Luis Suarez, Grizi n'a pas réussi à tirer son épingle du jeu.

Il a semblé un peu perdu, ne sachant pas réellement où se positionner, et n'a finalement touché que très peu de ballons, n'en bonifiant aucun. Une première période très moyenne pour lui, mais aussi pour l'Atlético, dominé par l'Espanyol qui a même pris l'avantage à quelques minutes de la pause. Au retour des vestiaires, les changements opérés par Diego Simeone, avec les entrées de Lodi, Kondogbia et Lemar ont redynamisé l'équipe, alors que Griezmann est sorti à la 58e, remplacé par un Joao Félix aussi auteur d'une bonne entrée en jeu.

La presse ne l'a pas loupé

Sur les réseaux sociaux, le Français a pris cher. Certains supporters colchoneros l'ont accusé d'être le responsable de la première période très médiocre de l'équipe, tout comme ils ont aussi critiqué Diego Simeone, qu'ils accusent d'avoir modifié un système qui marchait bien pour inclure Griezmann. Chez les professionnels, les réactions sont bien sûr un peu plus modérées, mais l'ancien du Barça en prend aussi pour son grade. « C'était le Griezmann du Barça. Deuxième début très pauvre du Français avec l'Atlético. Sa prestation face à l'Espanyol n'a pas été à la hauteur des attentes », résume AS, où Thomas Lemar, auteur du but de la victoire à la 90e+9, a par ailleurs reçu bon nombre d'éloges.

Même son de cloche chez Marca : « le Français n'a été à l'aise à aucun moment dans son premier match comme Rojiblanco. Sa deuxième étape avec l'Atlético n'a pas commencé sur le bon pied ». Après la rencontre, Diego Simeone a tout de même tenu à défendre son joueur. « Je l'ai senti assez bien sur la première période, mais notre match n'a pas été bon, on n'a pas eu le jeu dont avait besoin l'équipe pour avoir plus de vitesse », a lancé l'Argentin. Il convient aussi de préciser que le Mâconnais sortait d'une trêve internationale chargée avec les Bleus et qu'il a à peine pu s'entraîner avec ses nouveaux coéquipiers. Mais il sait aussi que la patience des supporters colchoneros, qui pour beaucoup étaient contre son retour, risque de vite s'épuiser...

Plus d'infos

Commentaires