Tottenham, Brésil : le prix de Richarlison explose

Par Max Franco Sanchez
2 min.
Tottenham, Brésil : le prix de Richarlison explose @Maxppp

Selon les médias espagnols, Richarlison est dans le viseur du Real Madrid. Et les Merengues savent ce qu'ils vont devoir payer.

La suite après cette publicité

Il fut l'un des hommes de cette première journée de la phase de poules de la Coupe du Monde 2022. Un superbe doublé face à la Serbie, permettant aux siens de l'emporter sur le score de 2-0, avec un joli retourné à la clé. Peut-être le plus beau but de ce Mondial pour l'instant, lui qui est indiscutable aux yeux de Tite sur le front de l'attaque de la Canarinha.

Et le joueur de Tottenham risque de faire beaucoup parler de lui l'été prochain, quelles que soient ses prestations lors de ce Mondial. En Espagne, divers médias comme AS ou Sport expliquent que le Real Madrid est très intéressé par son profil. Le joueur de 25 ans a tapé dans l'oeil des Merengues, et ça ne date pas de ce match face à la Serbie, mais de bien avant.

À lire Liga : le Real Madrid dompte Valence mais perd Karim Benzema sur blessure !

Une somme à trois chiffres

Les Madrilènes pourraient notamment enfin recruter un attaquant lors du prochain marché estival, alors que Karim Benzema est, naturellement, sur la fin. Et le joueur des Spurs pourrait bien être l'élu. Arrivé à Tottenham il y a quelques mois pour 60 millions d'euros, il coûterait un joli pactole aux Merengues.

La suite après cette publicité

Effectivement, toujours selon les médias ibériques, les dirigeants de l'écurie londonienne demanderaient au moins 100 millions d'euros pour l'ancien d'Everton. Un montant conséquent que les Madrilènes pourraient cependant payer, notamment parce qu'ils ne seraient plus vraiment intéressés par Kylian Mbappé et que l'option Erling Haaland, si elle venait à être réalisable, serait plutôt pour l'été 2024. Vinicius Junior et Rodrygo risquent donc de bientôt accueillir un nouveau compatriote !

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité