CdF : Bastia s'offre Clermont, Rennes se saborde à Nancy, Montpellier fait plier Strasbourg

La joie de Benjamin Santelli, buteur contre Clermont.
La joie de Benjamin Santelli, buteur contre Clermont. ©Maxppp

Après les victoires de Nantes, Brest ou encore Toulouse en début d'après-midi, les 16es de finale de la Coupe de France se poursuivaient ce dimanche avec quatre affiches programmées à 16 heures. Au Stade de la Mosson, tout d'abord, Montpellier accueillait Strasbourg pour un choc entre deux formations très performantes en Ligue 1 depuis le début de saison. Un duel qui allait rapidement tourner à l'avantage du MHSC malgré une bonne entame strasbourgeoise. Auteur d'une belle frappe à ras-de-terre, Ristic permettait aux siens de prendre l'avantage (1-0, 20e). Un score qui ne bougeait plus jusqu'à la pause, la faute notamment à un penalty manqué par Diallo dans les ultimes secondes de cette première période. Au retour des vestiaires, les Héraultais poursuivaient leur marche en avant mais manquaient de précision (59e) ou butaient sur Sels (66e). Suffisant tout de même pour assurer sa place en huitièmes de finale. Dans les autres rencontres, Rennes, quatrième de Ligue 1, se déplaçait à Marcel-Picot pour y affronter Nancy, lanterne rouge de Ligue 2. Un duel à priori déséquilibré mais la première période mettait surtout en exergue la maladresse des Bretons, ultras-dominateurs mais incapables de trouver la faille. Symbole de ce manque de réalisme, Guirassy manquait son penalty juste avant la demi-heure de jeu avant de trouver le poteau au retour des vestiaires (46e).

La suite après cette publicité

Une domination rennaise sans partage qui allait finalement être récompensée grâce à Doku, buteur à l'heure de jeu (0-1, 58e). Jamais inquiétés, les Rennais se faisaient pourtant surprendre contre le cours du jeu sur une rare occasion nancéienne et Biron remettait les deux équipes à égalité (1-1, 78e). Poussés vers une séance de tirs au but décisive, les hommes de Bruno Genesio craquaient finalement après trois échecs et Nancy créait la sensation (1-1, 4-3 aux tab). 18ème de Ligue 2, Bastia recevait, de son côté, Clermont, 16ème de Ligue 1. Tranchants dès les premiers instants, les Corses perturbaient considérablement les hommes de Pascal Gastien et étaient logiquement récompensés par l'intermédiaire de Santelli (1-0). Plus entreprenant, le SCB multipliait les occasions sur le but de Desmas (9e, 11e, 31e, 53e) et finissait par trouver, une nouvelle fois, la faille grâce à Robic (2-0, 70e). Une victoire probante qui permet aux hommes de Régis Brouard d'accéder aux huitièmes. Enfin, deux semaines après avoir signé le plus gros exploit de l'histoire du club, les joueurs du Bergerac, vainqueurs du FC Metz au tour précédent et leaders de leur poule de National 2, accueillaient Créteil, pensionnaire de National. Dos à dos à la pause, les deux formations ne parvenaient toujours pas à se départager au retour des vestiaire. Il fallait alors attendre la séance des tirs au but pour voir Bergerac, une nouvelle fois, faire preuve de sang-froid (0-0, 5-4 aux tab) et ainsi accéder aux huitièmes de finale de la compétition.

Les résultats de l'après-midi

Montpellier 1-0 Strasbourg : Ristic (20e)

Bastia 2-0 Clermont : Santelli (25e) et Robic (70e)

Nancy 1-1, 4-3 aux tab Rennes : Biron (78e) / Doku (58e)

Bergerac (N2) 0-0, 5-4 aux tab Créteil (N)

Plus d'infos

Commentaires