Borussia Dortmund : le début de saison canon de Jude Bellingham

Brillant en Ligue des Champions cette semaine face au Besiktas, Jude Bellingham est dans la continuité de ce qu'il produit depuis le début de la saison au Borussia Dortmund, sous la houlette de Marco Rose.

Jude Bellingham met tout le monde d'accord au BvB
Jude Bellingham met tout le monde d'accord au BvB ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le souvenir de Jadon Sancho semble déjà loin à Dortmund. Après avoir brillé durant les quatre dernières saisons, le jeune Anglais a vite été remplacé par un compatriote dans l'esprit des supporters et des dirigeants allemands. Depuis la reprise des compétitions, Jude Bellingham affiche une insolente réussite. Devenu en un été seulement un cadre de Marco Rose, le milieu de terrain de 18 ans est celui, en compagnie d'Erling Haaland, qui mène le Borussia vers les sommets en ce début de saison. Son association avec le Norvégien fait d'ailleurs quelques merveilles.

Auteur de 2 buts et de 4 passes décisives en 7 matches officiels avec le BvB, Bellingham marche sur l'eau. Il semble avoir trouvé un rôle à sa mesure dans le 4-4-2 losange organisé par le nouvel entraîneur du club. Dans une position plus offensive de Dahoud et Brandt, il parvient à se projeter vers l'avant, percutant balle au pied et amenant le surnombre dans la surface. Son aisance technique fait également beaucoup de dégâts. La défense de Besiktas mercredi dernier en Ligue des Champions peut en témoigner.

Rose à propos de Bellingham : «c'est tout simplement un gars cool»

«Je veux rejeter loin de moi le fait de dire que Jude Bellingham est meilleur depuis que je suis le coach du BVB. Les entraîneurs avant moi ont déjà fait un bon travail avec lui et j'espère juste que je pourrai lui donner quelque chose aussi en plus», tempérait Rose après la rencontre, très enthousiaste à propos de son protégé. «C'est tout simplement un gars cool et ce dans tous les domaines : la mentalité, la volonté de travailler pour l'équipe, l'intensité avec laquelle il joue au football, la volonté de gagner et bien sûr les solutions qu'il trouve.»

En Turquie, l'ancien de Birmingham a probablement réussi son meilleur match, qui plus est sur la scène européenne. Auteur d'un joli but, un enchaînement contrôle-frappe en pleine course après avoir proposé une solution à Meunier, il s'en est allé fêter son but, le doigt sur la bouche, devant les supporters adverses. Le gamin ne manque pas de culot, comme lorsque 25 minutes plus tard il s'est amusé dans la surface, effaçant d'un redoutable crochet le défenseur adverse avant d'effectuer le bon choix : servir sur un plateau le buteur maison Haaland. De quoi chiper un record à Kylian Mbappé et épater son coach.

Le BvB se frotte déjà les mains

«La façon dont il donne le deuxième but et marque le premier est absolument extraordinaire. Nous sommes heureux d'avoir un tel garçon. » Rose s'est même permis le luxe de sortir l'homme du match avant la fin, histoire de le préserver pour la suite de la saison. « Le plus important, c'est que nous ayons gagné le match, c'était notre travail aujourd'hui. C'est tellement appréciable de gagner des matches de football avec le Borussia Dortmund. Nous devons continuer comme ça ! », assure celui qui a été recruté pour 23 M€ l'an dernier.

La cote de l'élégant numéro 22 a d'ores et déjà explosé et nul doute que le Borussia Dortmund, si enclin à vendre ses joueurs au prix fort après qu'ils aient brillé sous le maillot jaune et noir, se frotte les mains. Cet été déjà, son nom est revenu dans les locaux de Manchester City et de Liverpool avec un premier montant dévoilé : 80 M€. Après une première saison à découvrir la Bundesliga, un club régulièrement dans le top 16 européen et même la sélection anglaise (8 sélections, appelé pour l'Euro), Jude Bellingham n'est qu'au début d'une ascension qui semble irrésistible.

Plus d'infos

Commentaires