Cicinho, le joueur du Real Madrid qui a sombré dans l'alcoolisme

Ancien latéral droit du Real Madrid, Cicinho a connu de sacrées difficultés avec la boisson. Aujourd'hui loin de tout ça, il s'est plusieurs fois exprimé sur ses démons du passé.

Cicinho lors d'un match avec le Real Madrid
Cicinho lors d'un match avec le Real Madrid ©Maxppp

La vie de footballeur est loin d'être évidente. Entre pression colossale, fatigue physique et mentale permanente et souvent éloignement de la famille, en plus des nombreuses tentations qui peuvent s'offrir à eux, les joueurs finissent parfois par craquer. Pour la plupart, cela se limite à un simple laisser-aller au niveau physique, mais d'autres poussent le bouchon un peu plus loin. Ils sont ainsi nombreux à avoir complètement vrillé une fois leur carrière terminée, alors que certains ont même sombré pendant leur carrière. Ronaldinho en est un bon exemple, lui qui est actuellement en prison au Paraguay. Son compatriote Adriano, l'ancien attaquant de l'Inter, a aussi connu une après-carrière pour le moins tourmentée, allant même jusqu'à être poursuivi pour trafic de drogue.

La suite après cette publicité

Cicinho n'a peut-être pas eu la même attention médiatique que les deux joueurs cités ci-dessus, mais lui aussi a dû faire face à ses démons. L'international brésilien, aujourd'hui à la retraite et passé par le Real Madrid (2005-2007) et l'AS Roma (2007-2012) a ainsi raconté à plusieurs reprises comment l'addiction à l'alcool a souvent pris le dessus sur sa carrière. « J'ai commencé à boire à 13 ou 14 ans, quand j'ai rejoint le Botafogo de Ribeirao Preto. On m'a dit que la bière était bonne donc j'ai bu. Tout a commencé avec cette première gorgée, et je n'ai pas arrêté jusqu'à mes 30 ans. Presque 20 ans à boire », expliquait-il récemment au journal Estado de Sao Paulo.

« Je ne pouvais pas juste prendre un ou deux verres, je devais boire jusqu'à en tomber »

« Je ne buvais que de la bière au début parce que je n'avais pas d'argent, et après j'ai commencé à boire de tout. Et j'ai fumé pendant 11 ans, de 1999 à 2010. Je ne fumais que quand je buvais, mais je buvais beaucoup... Toute la journée », a-t-il ajouté, avant d'expliquer comment il a réussi à sortir de cette spirale : « quand Dieu te donne un talent et que tu ne sais pas l'exploiter, c'est que quelque chose ne va pas. Je n'avais plus de plaisir à jouer, m'entraîner, j'avais 30 ans et j'étais à la Roma. J'ai rencontré ma femme, elle m'a encouragé à me rapprocher de ses principes, guidés par Dieu, et c'est comme ça que je me suis transformé ».

Aujourd'hui, il affirme être libéré de tous ces problèmes depuis huit ans, et souhaite que son témoignage puisse aider des gens à ne pas tomber dans le même engrenage que lui. Il faut dire qu'il était tombé très bas. « Je ne pouvais pas juste prendre un ou deux verres, je devais boire jusqu'à en tomber. "Si tu continues avec ce train de vie, tu vas mourir" on m'a dit. J'ai rencontré Jésus après avoir pris 18 caipirinhas et 14 bières. J'en suis arrivé au point de me pisser dessus dans un hôtel à 3h du matin. Je m'entraînais mais je savais que je ne jouerai pas le week-end. Je buvais seul ou avec de faux amis, j'adorais les discothèques », confiait-t-il à ESPN en 2016. Espérons que son message soit entendu !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires