Exclu FM Ligue 1

Pourquoi Rafael Leão est encore très loin du PSG

Par Sebastien Denis
3 min.
Rafael Leão célèbre un but avec l'AC Milan @Maxppp

Kylian Mbappé partant, le PSG doit lui trouver un remplaçant. Parmi les cibles de choix de Luis Campos figure Rafael Leão. Un profil séduisant, mais un dossier encore très très loin d’être fait. Explications.

Si l’information dévoilée dans nos colonnes du 7 janvier sur Kylian Mbappé et le Real Madrid a fait l’effet d’une bombe auprès du grand public, celle-ci en a surpris plus d’un, même à l’intérieur du club. Si depuis l’exclusivité a depuis été largement relayée et réappropriée par d’autres médias, Luis Campos n’a pas traîné à se mettre au travail pour dénicher un joueur qui sera capable de succéder à l’attaquant star du PSG et de l’Équipe de France.

La suite après cette publicité

L’homme fort du mercato parisien sait bien évidemment qu’à part miser sur Erling Haaland, il lui sera quasi impossible de remplacer l’actuel meilleur buteur de Ligue 1. Néanmoins, plusieurs profils se dégagent, dont deux que Campos connait très bien pour les avoir fait venir à Lille et qui seront sur le marché l’été prochain. Si Victor Osimhen, le serial buteur nigérian du Napoli, est suivi de longue date par le PSG, un autre ancien Lillois de Serie A, Rafael Leão, séduit au plus haut point Luis Campos, qui en a fait une cible de choix pour le mercato estival.

À lire LdC : le geste de Kylian Mbappé qui a fait vriller le Barça

Rafael Leão n’a pas fait du PSG une priorité

Se sentant en fin de cycle dans un club où il évolue depuis 5 saisons, Rafael Leão performe moins depuis le début de saison (6 buts et 8 passes décisives en 27 matches) et navigue loin de sa saison stratosphérique 2022-23, celle où il avait inscrit 16 buts et 15 passes décisives en 48 matches toutes compétitions confondues. L’international portugais (23 sélections - 3 buts) est donc ouvert à un départ malgré sa récente prolongation jusqu’en juin 2028. Mais pour aller où ? Selon nos informations, le joueur n’a pas fait du PSG une priorité. Leão connait la Ligue 1 pour y avoir évolué durant une saison avec le LOSC en 2018-19 et vise plus la Premier League ou la Liga.

La suite après cette publicité

Concernant son positionnement, difficile de l’imaginer à un autre poste que celui d’ailier gauche. S’il peut dépanner dans l’axe, ce n’est clairement pas son poste de prédilection et il n’est pas le genre de joueur à pouvoir claquer 50 buts par saison. Paris tentera-t-il le coup alors que Bradley Barcola monte clairement en puissance à gauche ces dernières semaines et que le PSG compte beaucoup sur lui pour l’avenir ? Rien n’est moins sûr.

Le PSG tient un argument de poids pour convaincre le joueur

Autre détail important, le prix. Si l’argent d’un transfert n’est pas un problème pour le PSG et le salaire encore moins surtout avec le futur départ de Kylian Mbappé, le n°10 de l’AC Milan risque d’être très difficilement délogeable de Lombardie. S’il existe bel et bien une clause libératoire (d’une valeur de 175M€), celle-ci n’est valable que du 5 au 15 juillet durant toutes les années de contrat restantes de Leão à l’AC Milan, soit jusqu’en juin 2028. En ce qui concerne le reste du mercato, il s’agira d’une période de négociation de gré à gré, comme dans n’importe quel autre deal. Dès lors, hormis une folie début juillet du PSG, on voit mal pourquoi le club d’Olivier Giroud braderait un joueur qu’il vient récemment de prolonger.

La suite après cette publicité

Néanmoins, Paris dispose d’un argument qui pourrait séduire le joueur formé au Sporting, au-delà de la présence d’un Goncalo Ramos et d’un Nuno Mendes, très proches de Leão : le salaire. Émargeant aujourd’hui à 5,1 M€ net par an à Milan, le PSG n’aura aucun mal à lui tripler voire quadrupler son salaire pour tenter de le convaincre de rallier la Porte de Saint Cloud. Enfin ultime raison qui pourrait pousser l’ancien Lillois dans les filets de Luis Campos, la forte concurrence qui sévit dans la plupart des grands clubs européens sur le poste d’ailier gauche. Hormis un jeu de chaises musicales ou une folie d’un club anglais, l’offre du PSG pourrait être la seule vraiment cohérente de l’été pour Rafael Leão. Suffisant pour le voir renforcer le contingent déjà énorme de joueurs portugais (4) au sein du club parisien ? À suivre..

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité