Report de l'Euro 2020 : ces stars qui pourraient avoir dit adieu à une dernière compétition internationale

Après plusieurs jours de suspens, la décision est tombée : l'UEFA a reporté l'Euro 2020 en raison des problèmes liés à l'épidémie du coronavirus. Un report d'un an qui pourrait avoir de tristes conséquences pour des joueurs proches de la fin de leur carrière.

Modric, Ronaldo et Giroud seront-ils au rendez-vous en 2021 ?
Modric, Ronaldo et Giroud seront-ils au rendez-vous en 2021 ? ©Maxppp

La situation était devenue intenable. Face à l'épidémie du coronavirus, l'instance dirigeante du football européen avait, dans un premier temps, vu ses compétitions interclubs (la Ligue des Champions et la Ligue Europa) être menacées. La solution du huis clos avait ainsi été privilégiée, avant que la propagation du virus dans certaines équipes (Juventus, Real Madrid par exemple) ne l'oblige à reporter des matches. Des reports qui ont immédiatement posé une question : si les dates doivent être décalées au-delà du mois de mai, l'Euro 2020 doit-il être joué ?

La suite après cette publicité

Pour rappel, le Championnat d'Europe était censé se dérouler entre le 12 juin et le 12 juillet. Très vite, l'idée d'un report en 2021 avait surgi, afin de libérer des dates et permettre ainsi aux différentes ligues de terminer leur championnat plus sereinement. Idem pour l'UEFA avec la Ligue des Champions et la Ligue Europa. Un scénario triste à imaginer, mais qui semblait inévitable vu l'urgence de la situation sanitaire en Europe. Finalement, après plusieurs jours de suspens, l'UEFA a confirmé que son Euro ne se jouera pas en 2020 mais bien en 2021.

Une mauvaise nouvelle pour de nombreux joueurs

Une situation inédite dans l'histoire récente de la compétition qui pourrait également avoir des conséquences sur certains joueurs. En effet, beaucoup voyaient cet Euro comme leur dernière grande compétition internationale avec leur sélection avant de tirer leur révérence. Bien entendu, nous souhaitons à tous ces joueurs de pouvoir continuer à jouer le plus tard possible, mais force est de constater qu'il est plus difficile de se projeter dans l'avenir footballistique à partir d'un certain âge. Sans oublier qu'un pépin ou une baisse de physique sont des éléments à prendre en compte. Chez les Bleus, par exemple, Steve Mandanda (qui fêtera ses 35 ans à la fin du mois) et Olivier Giroud (33 ans) auront-ils la force de cravacher un an de plus pour être de la partie ?

Les deux hommes ont démontré qu'ils avaient un mental d'acier pour revenir au top (Mandanda) ou se montrer décisif malgré un faible temps de jeu (Giroud). Suffisant pour autant ? Si le poste de gardien permet de jouer plus longtemps, celui d'attaquant est, en revanche, plus contraignant. Les deux Tricolores ne sont bien évidemment pas les seuls concernés par cette interrogation. À 35 ans, Cristiano Ronaldo a déjà fait savoir qu'il souhaitait jouer jusqu'à ses 40 ans. Tiendra-t-il sa promesse pour disputer son cinquième Championnat d'Europe ? Agé de 33 ans, João Moutinho doit lui aussi se poser la question.

Chez les Allemands, adversaire programmé de la France, Manuel Neuer et ses 33 ans résisteront-ils, notamment face à un Marc-André ter Stegen montant en puissance ? Même question pour le Ballon d'Or 2018, Luka Modric (34 ans), en nette perte de vitesse depuis le Mondial 2018 en Russie. À cette liste de stars, il est aussi possible d'ajouter Sergio Ramos (33 ans), Jesus Navas (34 ans, Espagne), Dries Mertens (32 ans), Thomas Vermaelen (34 ans, Belgique), Kasper Schmeichel (33 ans), Lasse Schöne (33 ans, Danemark), Ryan Babel (33 ans, Pays-Bas), Salvatore Sirigu (33 ans), Leonardo Bonucci (32 ans, Italie), Emre Belözoglu (39 ans), Burak Yilmaz (34 ans, Turquie), Andriy Pyatov (35 ans, Ukraine) ou encore Lukasz Fabianski (34 ans) et Lukasz Piszczek (34 ans, Pologne). Autant de joueurs qui voudront sans doute relever l'un de leurs derniers défis de leur carrière.

Articles recommandés

Commentaires