Ligue des Champions : Alassane Pléa et M'Gladbach humilient le Shakhtar, l'Atlético tombe dans le piège du Lokomotiv Moscou

Ce mardi, deux matches étaient au menu à 18h55. Dans le groupe A, l'Atlético de Madrid n'a pas réussi à faire mieux qu'un match nul face au Lokomotiv Moscou (1-1). Dans le même temps, le Borussia Mönchengladbach a explosé le Shakhtar Donetsk 6 à 0 dans le groupe B .

Le Borussia Mönchengladbach a enchaîné les buts
Le Borussia Mönchengladbach a enchaîné les buts ©Maxppp

Les passionnés de Champions League sont aux anges. Pour la troisième semaine consécutive, ils pouvaient suivre les rencontres de la plus belle des compétitions européennes. Avant les affiches de 21 heures, où l'OM affrontera le FC Porto, deux matches se disputaient avant à 18h55. Dans le groupe A, le Lokomotiv Moscou, troisième avec un point, accueillait l'Atlético de Madrid, deuxième avec 3 unités au compteur. Alors que les Russes évoluaient en avec Zé Luis en pointe, les Espagnols, eux, jouaient en 4-4-2 avec João Félix et Luis Suarez devant. D'entrée, le Lokomotiv tentait de déstabiliser les visiteurs.

La suite après cette publicité

L'Atlético ne prend qu'un point contre les Russes

Mais les Colchoneros mettaient en place leur jeu petit à petit sans pour autant se montrer dangereux. Ils finissaient par faire craquer Guilherme à la 18e minute. Servi par Herrera, Gimenez claquait une tête gagnante (0-1, 18e). Dominateurs, les Madrilènes allaient finalement concéder un pénalty suite à un ballon touché du bras dans la surface par Herrera. Miranchuk se chargeait de le transformer, en prenant Oblak à contre-pied (1-1, 25e). Un but qui relançait le Lokomotiv sans pour autant déstabiliser les Colchoneros. Correa, qui butait sur la transversale à la 31e, ou encore Suarez, signalé hors-jeu à la 32e, mettaient la pression. L'Atlético poussait mais ne parvenait pas à reprendre l'avantage avant la pause (1-1).

Au retour des vestiaires, l'Atlético repartait de l'avant avec João Félix, en jambes. A la 53e, il éliminait plusieurs adversaires dans la surface grâce une série de dribbles, avant de centrer fort. Luis Suarez, au second poteau, plaçait une tête repoussée par Guilherme. Ce dernier réalisait une claquette suite à une tête de João Félix, qui tirait son équipe vers le haut (65e). Puis à la 66e, Koke plaçait une tête qui finissait sur le poteau de Guilherme, battu. Luis Suarez suivait et marquait. Mais l'Uruguayen était hors jeu. Si Zé Luis tentait de sonner la révolte pour les Russes, les Madrilènes, bien stoppés par Guilherme, dominaient et essayaient de faire la différence. En vain. Les deux formations se quittaient sur un nul (1-1). Une mauvaise affaire pour l'Atlético, moins pour le Lokomotiv.

Pléa et Mönchengladbach explosent le Shakhtar

En parallèle, deux autres équipes étaient sur le pont dans le groupe B. Avant le choc entre le Real Madrid (4e, 1 point) et l'Inter Milan (3e, 2 points) à 21 heures, le Shakhtar Donetsk, surprenant leader de ce groupe avec 4 unités (victoire contre les Merengues et nul contre les Lombards), recevait le Borussia Mönchengladbach (2e, 2 points). Autant dire que toutes les cartes pouvaient être redistribuées au cours de cette troisième journée. D'entrée, les deux équipes tentaient de prendre le dessus. Mais les Allemands ouvraient la marque à la 8e grâce à Alassane Pléa. Après un bon travail, Lainer centrait et trouvait le Français qui marquait d'une frappe à ras de terre (0-1, 8e).

Plutôt incisifs en attaque, les Ukrainiens étaient bousculés derrière. Et ils allaient concéder un second but à la 17e minute. Pléa récupérait le ballon et trouvait Stindl, qui servait Kramer. Ce dernier marquait d'un tir légèrement dévié par Bondar dans son camp (0-2, 17e). Les Allemands, qui dominaient les débats, ajoutaient un nouveau but. Et quel but ! Pléa signait un doublé d'une frappe du droit puissante qui finissait dans la lucarne (0-3, 26e). Dans la foulée, Tete n'était pas loin de réduire le score avec un tir du droit détourné par le pied gauche de Sommer, vigilant (28e). En face, Trubin évitait un nouveau but allemand avec Hoffman (33e) puis Pléa (37e).

Finalement, le Shakhtar craquait à la 44e avec but signé Bensebaini (0-4). En deuxième période, M'Gladbach continuait d'imprimer un bon rythme face à une équipe du Shakhtar qui essayait de montrer un meilleur visage. Côté allemand, Thuram (58e, 59e) n'était pas loin de corser l'addition. C'était ensuite au tour de Pléa, décidément dans tous les bons coups, de tenter sa chance sur coup franc. Sans danger, car il ne trouvait pas le cadre (64e). Mais le Français se rattrapait sur l'action suivante en offrant une passe décisive à Stindl (0-5, 65e), après une erreur de dégagement du gardien Trubin. Et si Kramer (70e) était proche d'enfoncer le clou, Pléa s'offrait un triplé, après consultation de l'arbitrage vidéo (0-6, 78e). Le score ne changeait pas et M'Gladbach prenait la tête du groupe B.

Les résultats des rencontres de 18h55 :

Groupe A

-Lokomotiv Moscou 1- 1 Atlético de Madrid (Miranchuk (25e, sp) pour le Lokomotiv, Gimenez (18e) pour l'Atlético)

Groupe B

  • Shakhtar Donestk 0-6 Borussia Mönchengladbach (Pléa (8e, 26e, 78e), Bondar (17e, csc), Bensebaini (44e), Stindl (65e) pour M'Gladbach)

Plus d'infos

Commentaires