Amical : le Portugal fait le plein de confiance face à Israël

Adversaire des Bleus en phase de poule de l’Euro, le Portugal a fait le plein de confiance en s’imposant 4-0 contre Israël lors de son dernier match de préparation.

Cristiano Ronaldo en pleine célébration après son but face à Israël
Cristiano Ronaldo en pleine célébration après son but face à Israël ©Maxppp

Ce mercredi, le Portugal disputait son deuxième et dernier match de préparation avant le début de l’Euro. Après son match nul 0-0 face à l’Espagne, et après avoir craint d’être aussi touché par le Covid (avec l’annonce de cas positifs dans la sélection espagnole), les coéquipiers de Cristiano Ronaldo espéraient se rassurer et faire le plein de confiance face à Israël. Pour cette rencontre, Fernando Santos alignait ce qui ressemblait fortement à une équipe type. CR7 menait l’attaque avec Bernardo Silva et Diogo Jota. Bruno Fernandes et Ruben Neves étaient alignés dans l’entrejeu. Du côté de la formation israélienne, le coach Willi Ruttensteiner misait sur une équipe assez jeune pour tenter de jouer un mauvais tour aux Portugais.

La suite après cette publicité

Sans surprise, dès le début de la rencontre, le Portugal se montrait très entreprenant. Cristiano Ronaldo allumait la première mèche après moins d’une minute de jeu. Le quintuple Ballon d’Or était comme bien souvent très entreprenant sur le front de l’attaque. Mais il n’était pas le seul. Bruno Fernandes, qui n’avait pas participé à la rencontre face à l’Espagne, était, lui aussi, bien inspiré. Il n’était pas loin d’être décisif en délivrant un bon centre sur la tête de Diogo Jota (9e) ou en reprenant d’une belle volée une ouverture de Neves (15e). À force de pousser, le milieu de Manchester United trouvait la faille. Il reprenait au point de penalty un excellent centre de João Cancelo (1-0, 42e). Un but qui allait en amener un autre dans la foulée. Et qui d’autre que CR7 pour y aller de son but. Le meilleur buteur de Serie A décochait une frappe puissante que le gardien israélien ne pouvait repousser (2-0, 44e).

Une animation offensive retrouvée

Ce but enfonçait un peu plus la tête des Israéliens qui ne parvenaient pas à sortir le cuir. Les attaquants Zahavi et Kinda touchaient que très peu de ballons. Les seules offensives étaient bien gérées par Pepe et Ruben Dias. De quoi donner de la confiance à l’équipe portugaise qui continuait de dérouler son jeu. Bernardo Silva distillait toujours plus de bons ballons à Ronaldo, Jota et consorts. William Carvalho, aligné en sentinelle ce soir, s’imposait sur tous les duels aériens. Bref, une physionomie idéale. Au fil du match, les espaces se multipliaient et Joao Cancelo en profitait lui aussi pour apporter le danger devant. Ses centres (63e, 72e) toujours plus précis posaient énormément de soucis à Marciano, le gardien israélien. Et le latéral finissait par marquer (3-0, 86e).

Ultra dominateur, le Portugal trouvait une nouvelle fois la faille. Bruno Fernandes venait récompenser son match très sérieux en inscrivant un doublé (4-0, 90e+1). Fernando Santos décidait d’ailleurs de changer toute sa ligne d’attaque avec les entrées de Guedes, André Silva et Goncalves. Comme pour illustrer la force offensive de son équipe. Le score ne bougera plus malgré ces entrées. Le Portugal s’impose tranquillement face à Israël (4-0). Une victoire tout en maîtrise qui donne de la confiance avant le début de l’Euro. Dans le groupe de la France, les coéquipiers de Fernando Santos seront assurément à prendre au sérieux.

Plus d'infos

Commentaires