Les poings de la victoire. Quand on évoquait Manuel Neuer, voici l’image qui venait souvent en tête ces dernières années. Considéré comme le meilleur gardien du monde entre 2013 et 2016, l’international allemand semble accuser le coup à présent. Blessé en avril 2017 (fracture du pied), le portier est de nouveau passé par la case infirmerie en septembre. Opéré dans la foulée, Neuer, dont le dernier match remontait donc au 16 septembre 2017, a mené un long combat pour essayer de revenir avant la Coupe du Monde 2018. Un pari réussi pour le footballeur âgé de 32 ans qui a joué deux amicaux avec l’Allemagne (2 juin contre l’Autriche, 8 juin contre l’Arabie Saoudite) avant d’être titulaire dans les cages lors du tournoi en Russie. Un tournoi que les champions du monde en titre ont quitté dès le premier tour.

Neuer au cœur des critiques

Et les choses ne semblent pas s’arranger pour l’équipe allemande. Si Joachim Löw est au cœur des débats, le gardien du Bayern Munich n’échappe pas aux critiques. Après avoir encaissé 7 buts en 5 matches en sélection depuis son retour aux affaires (2 amicaux et 3 matches de Coupe du Monde), Neuer a pris trois buts face aux Pays-Bas vendredi en Ligue des Nations. Il avait confié après la défaite. « Oui, j’ai à coup sûr une part de responsabilité. C’était en fait une balle qui venait au but, c’était très difficile pour moi de la prendre. Derrière, on perd deux duels de la tête, alors je pense qu’une partie de la faute est pour moi et une autre pour nos défenseurs ». Mais d’anciennes gloires allemandes ont été beaucoup plus critiques à son encontre.

Oliver Kahn a déclaré : « Lorsque le gardien quitte sa ligne, il doit soit prendre la balle, soit la repousser du poing, c’est une règle non écrite. S’il ne peut pas la saisir, il vaut mieux qu’il reste sur sa ligne. Sinon il n’a plus aucune chance ». Lothar Matthäus, lui, a carrément demandé sa tête. « Actuellement, Manuel Neuer n’a ni la forme, ni la sécurité qu’il avait avant sa grave blessure. Il n’a pas retrouvé la forme qui lui a permis à quatre reprises d’être élu meilleur gardien du monde. Ter Stegen est un gardien de classe mondiale et il le montre au Barça depuis des années. Je pense qu’il a peu à peu gagné l’opportunité de jouer un match important comme titulaire même si Neuer est disponible ». Face à ces critiques, Neuer ne s’est pas défilé en conférence de presse lundi.

Joachim Löw lui maintient sa confiance

« Oui, en effet, parfois j’ai l’air malheureux dans certaines situations. Surtout pendant le 1-0 contre la Hollande. Même si certains m’ont dit que le ballon était à l’extérieur, dans l’ensemble je suis content de ma prestation. Peut-être que j’ai eu un peu de poisse ces derniers temps. Lors du 2-0, si je touche le ballon à 10 centimètres près, tout le monde aurait dit que c’était une parade de haut niveau. J’ai fait beaucoup d’efforts pendant le Mondial. Il me manque des situations en ce moment pour me montrer. Ce n’est pas mon jeu de voler, de sauter dans tous les sens dans la surface. J’ai plus un jeu de positionnement. Au sein de l’équipe, tout le monde sait que je suis motivé et en forme. Je le montre aussi au Bayern ». Peu importe ce que certains pensent, Neuer (13 matches cette saison) a la confiance de son sélectionneur. « Il est évident qu’après un 3 à 0, il faut un changement. Mais Neuer sera dans la cage », a avoué Joachim Löw hier.

Et il n’est pas le seul à avoir encore confiance en lui. Notre correspondant allemand Lukas Hörster est aussi convaincu que le grand Manuel Neuer est toujours là. « Au Mondial, j’ai trouvé qu’il a été l’un des meilleurs joueurs allemands. Il n’y a eu aucun doute au sujet de sa blessure. Son début de saison était plutôt bon. Mais il a fait deux erreurs. Une contre Augsbourg, peu de temps avant la fin du match (1-1). Il en a fait une autre contre les Pays-Bas, avant le but de Van Dijk. C’étaient des erreurs similaires. Il est sorti de son but et il n’a pas réussi à avoir le ballon. Peut-être que c’est lié avec sa blessure. Mais il a fait beaucoup de matches depuis sa blessure. Pour moi, c’est encore le meilleur gardien du monde, même s’il y a beaucoup de critiques en ce moment ». Il aura l’occasion de mettre tout le monde d’accord ce soir face aux Bleus.