Au sommaire de ce 500e numéro : outre les trois infos de la journée à retenir et le traditionnel buzz du jour, la Rédaction FM vous propose de découvrir un dossier consacré aux anciennes stars du foot qui ont échoué en tant qu’entraîneur. Plus d’informations sur le sujet à retrouver ci-dessous.

Et, comme vous en avez maintenant l’habitude, la rédaction du JT Foot Mercato vous propose de laisser des commentaires sur son compte Twitter officiel : @FootMercato

Ces anciennes stars qui ont échoué au poste d’entraîneur

Hier, Claude Makelele a été limogé de son poste d’entraîneur du SC Bastia. Une première expérience en solo qui a tourné court pour l’ancien adjoint de Carlo Ancelotti et Laurent Blanc au Paris Saint-Germain. Mais ce n’est que le début et rien ne dit que l’ancien joueur de Chelsea ne rebondira pas ailleurs. Foot Mercato a décidé de s’intéressé aujourd’hui à quelques grands joueurs qui ont échoué lorsqu’ils ont enfilé le costume d’entraîneur. Ce fut le cas notamment de Jean-Pierre Papin.

Diego Armando Maradona. En tant que joueur, El Pibe de Oro s’est essayé à l’exercice d’entraîneur. Après des expériences en Argentine au milieu des années 90 au Deportivo Mandiyu et au Racing Club alors qu’il était encore joueur, il est finalement devenu sélectionneur de l’Albiceleste en 2008. Doté d’un charisme incroyable, l’ancien napolitain est capable de transcender ses troupes. Mais ises choix et ses connaissances tactiques lui ont valu de nombreuses critiques. D’où ses relations houleuses avec les journalistes argentins qu’il a insulté une fois la sélection qualifiée pour le Mondial 2010. Un Mondial où son équipe a été éliminé en 1/4 de finale par l’Allemagne (4-0, Ndlr). En 2011, il signe à Al-Wasl où il sera viré suite à de mauvais résultat. Si son nom a été cité du côté de Montpellier en 2013, Maradona n’a finalement pas retrouvé un banc. Une déception.

Lothar Matthäus. L’Allemand a mené de front une belle carrière ponctuée par l’obtention du Ballon d’Or en 1990. Une fois les crampons raccrochés, il a débuté une carrère d’entraîneur en 2001. Resté une saison sur le banc du Rapid Vienne, il remporte le titre de champion de Serbie avec le Partizan Belgrade. A la surprise générale, il démissionne la saison suivante et devient sélectionneur de la Hongrie en 2003. Matthäus est finalement viré en 2005 puisqu’il n’est pas parvenu à qualifier la sélection pour le Mondial 2006. De l’Atlético Paranaense au Maccabi Netanya, en passant par le Red Bull Salzbourg où il a été champion d’Autriche, ses expériences tournent court. Il ne reste qu’une année à chaque fois. En 2010, il n’a pas rempli sa mission à savoir qualifier la Bulgarie pour l’Euro 2012. Si son bilan n’est pas catastrophique, on pouvait s’attendre à mieux de sa part.

Fabrizio Ravanelli. Ancien de la Juventus et de l’OM, l’Italien n’a pas connu le même succès en tant qu’entraîneur. Directeur du centre de formation de la Juve et coach de la réserve entre 2011 et 2013, celui que l’on surnomme "Penna Bianca" a connu sa première expérience au haut niveau en Ligue 1. C’est du côté de l’AC Ajaccio qu’il a commencé à coacher. Outre ses méthodes discutables et discutées, ce sont surtout les mauvais résultats de l’équipe corse qui ont précipité son départ le 2 novembre 2013. Il faut dire que l’ACA était 19ème de L1 avec un succès en douze rencontre. A 45 ans, Ravanelli aura d’autres opportunités pour réussir en tant qu’entraîneur.

Clarence Seedorf. A peine ses crampons raccrochés, le Hollandais s’est vite plongé dans le bain puisqu’il est devenu entraîneur de l’AC Milan le 14 janvier 2014, soit cinq jours après l’annonce de sa retraite. Des choix tactiques contestés, des résultats mitigés et des relations compliquées avec les tifosi, Seedorf ne fait pas l’unanimité. Conséquence : il est démis de ses fonctions en juin, remplacé par Pippo Inzaghi. Comme pour Ravanelli, sa première expérience avec une équipe professionnelle n’as pas été une réussite. Toutefois, l’ancien joueur de 38 ans aura l’occasion de rebondir.

Jean-Michel Larqué. L’ancien stéphanois a aussi mené une carrière d’entraîneur. Entre 1977 et 1978, il a officié en tant qu’entraîneur du PSG. A 29 ans, il était l’un des plus jeune coach à entraîner en D1. Face aux difficultés de son équipe dans l’entrejeu, il est sorti de sa retraite et a repris du service. Sans grande réussite puisque Paris a terminé onzième sans aucun titre. Larqué a d’ailleurs été limogé à la fin de la saison. Il a aussi officié du côté du RC Paris.