Match important et ô combien prestigieux pour déterminer le classement du groupe 1 de la Ligue A de cette Ligue des Nations. Un mois après le nul à Munich (0-0), la France et l’Allemagne se retrouvent une nouvelle fois à Saint-Denis ce mardi soir (à suivre en live commenté). Les deux derniers champions du Monde sont dans des formes diverses mais ont tous les deux besoin de se rassurer. Les Bleus restent sur plusieurs performances décevantes entre le match en Allemagne, une victoire étriquée face aux Pays-Bas et surtout un nul (2-2) arraché face à l’Islande jeudi dernier à Guingamp.

Didier Deschamps avait un peu fait tourner il y a 5 jours. Cette fois-ci, le sélectionneur a prévenu face aux médias. Il va opter pour une équipe qui se rapproche grandement de celle qui a disputé la finale de la Coupe du Monde. Hugo Lloris sera à nouveau titulaire dans les buts avec quasiment la même défense qu’en Bretagne. Pavard, Varane, Kimpembe et Lucas (à la place de Digne) devraient démarrer la rencontre. Pogba et Kanté sont favoris pour commencer devant la défense alors que Mbappé, Griezmann et Matuidi vont probablement être alignés en soutien d’Olivier Giroud.

Kimpembe joue gros, tout comme Joachim Löw

Parmi eux, certains jouent gros comme le défenseur du PSG, auteur d’une prestation indigne de son rang face aux Islandais. En face, l’Allemagne n’est vraiment pas au mieux non plus. Après une Coupe du Monde russe ratée, la Nationalmannschaft a eu du mal à dominer le Pérou chez elle avant de se faire terrasser par les Oranje la semaine dernière (3-0). Une nouvelle désillusion ce soir contre les Bleus mettrait à mal Joachim Löw qui pourrait alors vivre son 169e et dernier match à la tête de l’équipe.

Le sélectionneur devrait aligner un 4-1-4-1 (ou 4-3-3, c’est selon) d’après la presse allemande avec le capitaine Neuer dans les buts. Le forfait de Boateng oblige à un remaniement en défense. Ginter devrait à nouveau être aligné dans le couloir droit, tout comme Hummels au centre. Ce dernier sera associé à Süle. À gauche, le revenant Hector est parti pour être remplacé par Schulz. Kimmich et Kroos seront surement alignés avec Rudy, ce dernier remplaçant Can. Enfin, Brandt et Sané sont bien partis pour épauler un Werner en berne à Amsterdam.