Lorsque, le 12 août 2013, Gilles Dubois et son frère Marc reprenaient le club de Sedan, les deux hommes partaient de loin. Aux commandes d’un club alors relégué en CFA2 après avoir été placé en liquidation judiciaire, les deux hommes devaient démarrer une nouvelle histoire pour cette formation historique du football français. Mais à force d’abnégation, le travail a fini par porter ses fruits. Promu en CFA puis en National, le club des Ardennes pointe actuellement à la douzième place du classement de la troisième division, accusant un retard de sept points sur le podium. Rien d’irrémédiable donc, et une bonne nouvelle est venue éclaircir encore un peu plus le ciel sedanais, avec l’arrivée cette semaine de Roger Lemerre au poste d’entraîneur.

Sélectionneur de l’équipe de France lorsque celle-ci remportait l’Euro 2000, celui qui avait succédé à Aimé Jacquet chez les Bleus revient donc chez les Sangliers, dont il avait défendu les couleurs comme joueur entre 1961 et 1969. Pour le plus grand bonheur du Président-délégué Gilles Dubois : « C’est un grand honneur et une grande fierté, c’est un Sedanais d’adoption et surtout un grand personnage du football français. Il a adhéré à notre projet, tout est maintenant en place, et il faut prendre les points ! On voulait un meneur d’hommes, on voulait Roger Lemerre en fait. C’est apparu comme une évidence. On l’a rencontré plusieurs fois, on l’a eu au téléphone. Sedan, il considère que c’est son club car c’est là qu’il a démarré et qu’il est devenu international », nous indique le dirigeant sedanais, avant de déterminer plus précisément les ambitions du club.

« On est sur la réflexion faite lorsque nous avons repris le club, on voulait sortir du secteur amateur et retrouver le niveau professionnel. Ça passe par une montée en Ligue 2 cette année ou la suivante. L’idée est de remettre Sedan au plus haut niveau, comme l’a annoncé le prince Fahd ». En effet, cela ne vous a pas échappé, la famille royale d’Arabie Saoudite va investir dans le club des Ardennes. Une opération qui a mis du temps à se dessiner, mais qui promet de réelles retombées pour le CSSA : « On est au plus haut niveau de l’état saoudien, ce n’est pas simple car leur temps n’est pas le nôtre et on n’était pas forcément habitué à de longues négociations. Le prince fera le 23 janvier des annonces depuis les Ardennes. Mais je peux vous dire qu’on a un projet très ambitieux au niveau de la formation, par le biais de centres dans les pays du Maghreb et les pays où ils ont des intérêts. L’idée sera de créer des centres de formation un peu partout, qui bénéficieront à terme au CSSA. Mais ce partenariat gagnant-gagnant ne porte pas que sur le football. C’est un réel partenariat, pour pérenniser le club sur 15-20 ans ». Oui, Sedan est de retour. À Roger Lemerre d’écrire une nouvelle étape décisive de cette belle histoire.