La Chine est intenable cet hiver. Les clubs de Chinese Super League dépensent sans compter (plus de 200 M€ déjà, et le mercato ferme ses portes le 26 février !) pour attirer des stars telles que Jackson Martinez (ex-Atlético Madrid), Ramires (ex-Chelsea), Stéphane M’Bia (ex-Trabzonspor), Fredy Montero (ex-Sporting CP), Renato Augusto (ex-Corinthians) ou Gervinho (ex-AS Roma). Mais la puissance financière des écuries de l’Empire du Milieu n’achète pas tout.

Selon Izvestia, le Zenit Saint-Pétersbourg a ainsi repoussé une offre de 100 M$, soit environ 91,5 M€, pour sa star brésilienne Hulk (29 ans). Le Shanghaï Shenhua, qui a accueilli Fredy Guarin (ex-Inter Milan), était prêt à faire sauter la banque pour l’international auriverde (45 sélections, 11 buts), mais le club russe - actuel 6e de Russian Premier League à 7 points du CSKA Moscou, leader - a choisi, après une longue hésitation, de retenir son joyau sous contrat jusqu’en juin 2019, assure le quotidien russe. Une excellente nouvelle pour le manager lusitanien André Villas-Boas.

Le Zenit et Hulk veulent continuer l’aventure commune

« La proposition pour Hulk était énorme, mais le club ne voulait le laisser partir à aucun prix. C’était une question de principe. Le Zenit a un 8e de finale de Ligue des Champions à jouer contre Benfica et a clairement besoin du Brésilien. De plus, il est traditionnellement compliqué de faire de jolis coups en hiver, alors, trouver un remplaçant à Hulk dans l’urgence, à quelques jours de la fin du mercato en Russie, aurait été extrêmement compliqué », a confié une source interne au club à Izvestia sous couvert d’anonymat.

L’attaquant, auteur de 8 réalisations et 12 passes décisives en 16 matches de championnat et de 3 buts et 4 offrandes en 5 apparitions en Ligue des Champions, se disait d’ailleurs très bien en Russie, où il a atterri en août 2012 en provenance du FC Porto, contre un chèque de 55 M€. « Comme je l’ai dit, je suis très heureux ici. J’aime Saint-Pétersbourg, j’aime le Zenit et nos fans. Mon contrat se termine en 2019, mais si le club et nos supporters le veulent, je serais heureux de le prolonger jusqu’en 2025 », expliquait-il à l’époque. Hulk est, pour l’instant, exaucé. Le Zenit résistera-t-il toujours si de nouvelles offres aussi importantes lui arrivent de Chine ou d’ailleurs cet été ?

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10