Avec des affluences toujours plus en hausse, un engouement toujours plus présent et quelques stars du football mondial, la Major League Soccer continue saison après saison sa progression. C’est d’ailleurs grâce à quelques grands noms que la MLS s’exporte à l’étranger. C’est le cas du Ballon d’Or Kaka qui, pour la troisième année consécutive, terminera la saison 2017 avec le statut de joueur le mieux payé du championnat nord-américain.

L’ancienne star du Milan AC et du Real Madrid recevra un salaire de base de 6,6 millions de dollars selon les chiffres dévoilés par l’Association des joueurs de la MLS. Si l’on ajoute quelques primes et compensations, Kaka touchera un total de 7 167 500 cette saison, soit plus de 6,5 M€. Preuve des incroyables disparités de la MLS dues notamment à la mise en place du Salary Cap, le milieu offensif brésilien d’Orlando touchera en 2017 1,7 million de dollars de plus que la totalité de l’effectif de l’Impact Montreal ! À titre d’exemple, le joueur le mieux payé de l’Impact, l’attaquant italien Matteo Mancosu sera le joueur le mieux payé de l’équipe cette saison avec 719 541,75 $ soit dix fois moins que Kaka.

À la suite de ce classement des joueurs les mieux payés viennent deux joueurs du Toronto FC à savoir l’attaquant italien Sebastian Giovinco avec 7,1 millions de dollars (6,4 M€) puis Michael Bradley (6,5 M$, soit 5,9 M€). Ce top 5 est complété par d’anciennes gloires du football européen, à savoir l’emblématique milieu italien des New-York City Andrea Pirlo (5,9 M$, soit 5,39 M€) et l’ancienne star du Barça David Villa (5,6 M$, soit 5,1 M€). Quant au champion du monde allemand fraîchement débarqué aux Chicago Fire Bastian Schweinsteiger, il touchera 5,4 M$ par saison, soit 4,9 M€. A noter enfin qu’un total de 28 joueurs toucheront au moins 1 million de dollars cette saison à travers la MLS. Une nouvelle preuve de l’essor pris par ce championnat de plus en plus compétitif et attractif au fil des années…