Le mercato estival est l’occasion de transferts faramineux. Qu’il s’agisse de joueurs confirmés ou de jeunes promesses, les prix s’envolent un peu plus chaque année. En marge de ce commerce juteux, nombreux sont les joueurs libres en quête d’un nouveau, parfois ultime, challenge. Focus sur de potentielles bonnes affaires.

D’anciennes gloires du Real et du Barça cherchent buts à garder

Le poste de gardien n’est pas le plus fourni en matière de joueurs libres, mais de grands noms et de bonnes affaires subsistent. Du côté de l’Angleterre, John Ruddy, 30 ans, passé par Everton, sans parvenir à s’imposer, et aux portes de la sélection anglaise en 2012, vient de terminer une aventure de sept années du côté de Norwich City, en deuxième division anglaise. Le portier anglais touchait près de 2 M€ par an en Championship. Ancien gardien remplaçant de Manchester United, Anders Lindegaard, 33 ans, est également libre après une pige de deux ans à Preston North End, club de deuxième division anglaise. Du côté des portiers espagnols, trois noms sortent du lot. Chez les anciens, Iker Casillas (2,5 M€/an), en fin de contrat au FC Porto, et Victor Valdés (3,3 M€/an), libre après une pige à Middlesbrough, relégué en deuxième division, pourraient trouver un dernier challenge. A respectivement 36 et 35 ans, titulaires indiscutables lors de leurs récentes expériences, leur niveau est loin de décliner. Chez les plus jeunes, à 28 ans, éternel troisième gardien du FC Barcelone, Jordi Masip quitte les Blaugranas. Formé à la Masia, le portier catalan cherche une place de titulaire. En France, Cédric Carrasso est libre de tout contrat, après neuf ans passés en Gironde. A trente-cinq ans, le natif d’Avignon a vu le club girondin engager Benoît Costil, en provenance de Rennes. Du côté de Guingamp ces six derniers mois, le portier franco-haïtien Johny Placide (29 ans) est également sur le marché.

Des défenseurs d’expérience cherchent un dernier challenge

La défense est souvent évoquée comme le secteur où l’expérience est de rigueur. Si l’on omet l’Ajax Amsterdam, qui lors de sa dernière campagne européenne avait aligné une défense d’une jeunesse insolente, symbolisée par Matthijs De Ligt (17 ans), les coaches privilégient bien souvent les vieux briscards pour encadrer leurs arrière-gardes. Les défenseurs libres s’inscrivent dans cette logique. Du côté des latéraux, trois noms sortent du lot en ce début de mercato. Les deux internationaux français de Manchester City, Bacary Sagna (4,3 M€/an), 34 ans, à droite, et Gaël Clichy (4,9 M€/an), 31 ans, à gauche, pourraient être de bons coups pour la Ligue 1. Mais leurs salaires élevés de City pourraient freiner les écuries françaises. Daniel Alves, qui a rompu le contrat qui le liait avec la Juventus, malgré des prestations de haut vol dans le Piémont, est également libre de s’engager où il le souhaite. A 35 ans, il pourrait d’ailleurs rejoindre les Citizens. Côté français toujours, exilés en Espagne, les arrières gauche Benoît Trémoulinas (31 ans, FC Séville) et Franck Tabanou (28 ans, prêté par Swansea à Grenade), pas épargnés par les blessures, ne sont pas conservés par leurs clubs.

En défense centrale, le Portugais Pepe est au centre de toutes les attentions. Le Paris Saint-Germain et Besiktas semblent avoir pris l’avantage sur leurs concurrents. A 34 ans, après dix ans passés au Real Madrid, un dernier challenge juteux semble attendre le natif de Maceió. Au registre des défenseurs barjots, l’Uruguayen fantasque Martin Cáceres se pose en concurrent sérieux. Celui qui vient d’avoir 30 ans, n’a pas été conservé par Southampton. Passé par le FC Barcelone, la Juventus et le FC Séville, il n’a pas réussi à s’imposer en Angleterre, la saison dernière. Outre-Manche, toujours, John Terry a fait ses adieux à Stamford Bridge. A 36 ans, après dix-neuf ans passés chez les Blues, le capitaine anglais pourrait poursuivre sa carrière une saison supplémentaire. L’ancien citizen Joleon Lescott, 34 ans, est également libre de tout contrat, après une pige à Sunderland. Après West Brom, l’AEK Athènes et Sunderland, le défenseur central formé à Wolverhampton pourrait connaître une nouvelle destination. En Allemagne, le Bayern Munich n’a pas prolongé Holger Badstuber, qui est donc libre de s’engager où il le souhaite. Gêné par plusieurs blessures, le défenseur central allemand de 28 ans ne se sera jamais imposé en Bavière et s’il avait intégré la Mannschaft en 2010, il n’a plus été rappelé après 32 sélections. En Allemagne, toujours, le défenseur suisse Johan Djourou, 30 ans, n’est pas conservé par Hambourg. Et du côté de l’Italie, Marco Andreolli (31 ans) ne fera plus partie du projet interiste la saison prochaine. Cuco Martina (Southampton), Vurnon Anita (Newcastle), Sébastien Bassong (Norwich), Marko Basa (Lille), Taye Taïwo (Lausanne-Sport), Gorka Elustondo (Athletic Bilbao), Henrique (EC Vitoria), José Enrique (Real Saragosse) et Lucas Orban (Genoa) sont également libres.

De fins connaisseurs de la Ligue 1 libres au milieu

Au milieu de terrain, un joueur est au cœur des négociations de ce début de mercato estival. Thiago Motta. A trente-quatre ans, le milieu défensif italien était sur le point de prolonger au Paris Saint-Germain, mais les discussions ont apparemment tourné court. Le joueur en fin de contrat est donc libre de s’engager où il le souhaite. Il percevait près de 4M€ par an à Paris. Du côté des têtes connues de la Ligue 1, Benjamin Corgnet, 30 ans, black-listé par Christophe Galtier à Saint-Etienne, arrive en fin de contrat. Fraîchement débarqué dans le Forez, Oscar Garcia n’a pas fait part de son intérêt pour le prolonger. Adrien Regattin, 25 ans, qui évoluait ces dernières années à Toulouse et qui avait rejoint Osmanlispor (Turquie) l’an passé, est libre. A Toulouse, toujours, Jean-Daniel Akpa Akpro n’a pas été prolongé. La situation est la même pour Nicolas Maurice-Belay, 32 ans, qui est en fin de contrat du côté des Girondins de Bordeaux. Même son de cloche pour Mounir Obbadi, 34 ans, qui arrive en fin de contrat à l’OGC Nice. Youssouf Mulumbu, 30 ans, formé au Paris Saint-Germain et passé par Amiens, qui n’a lui pas été conservé par Norwich. Le bon coup pourrait se nommer Mathieu Flamini. A 33 ans, le Marseillais de naissance et de formation qui évoluait à Crystal Palace la saison dernière, est libre. Ancien Stéphanois et Toulousain, Paulo Machado, 31 ans, est libre après une pige au Dinamo Zagreb. Du côté de l’Angleterre et de Burnley, empêtré dans des affaires de paris illicites, Joey Barton, 34 ans, a résilié son contrat. Il encourt une longue suspension, mais reste libre de s’engager avec le club de son choix. L’international suédois Sebastian Larsson, 32 ans, arrive lui en fin de contrat du côté du relégué Sunderland et pourrait vite rebondir en Premier League. En Espagne, le Portugais Tiago a fait ses adieux à l’Atlético de Madrid. A 36 ans, pas sûr que le joueur formé à Braga ne poursuive sa carrière. Le capitaine de Leganés, Alberto Martin, 28 ans, qui a participé aux deux montées du club madrilènes et a réalisé une très bonne saison en Liga, est également libre. André Castro (Kasimpasa), Jesus Datolo (EC Vitoria), Walter Gargano (Monterrey), Shaun Maloney (Hull City), Ashkan Dejagah (Wolfsburg), Xavi Torres (Gijon), Samba Diakité (QPR).

De bonnes affaires sur les ailes, des papys en pointe

Les joueurs libres aux postes offensifs ne manquent pas. Et les noms donnent parfois l’occasion de se remémorer de bons souvenirs. Du côté des ailiers, en fin de contrat à Manchester City, l’Espagnol Jesus Navas, 31 ans, fait figure de bonne pioche pour le club qui aura les moyens de s’aligner sur un salaire avoisinant les 5 millions d’euros annuels. Rachid Ghezzal (25 ans) est lui aussi en fin de contrat après son départ de l’OL et pourrait être une très bonne affaire. À droite de l’attaque toujours, l’Italien Alessio Cerci, 29 ans, qui a passé trois années compliquées à l’Atlético de Madrid, a résilié son contrat à l’amiable avec les Colchoneros. Toujours du même côté, le Japonais Keisuke Honda, 31 ans, flop annoncé de l’AC Milan, est actuellement sans club. Pour Gabriel Obertan, le cas de figure est différent. Fidèle à Newcastle alors que les Magpies évoluaient en deuxième division, le natif de Pantin, 28 ans, devait prolonger chez le promu. Mais il ne l’a finalement pas fait. Il pourrait revenir en France. Côté gauche, le Sud-Africain Steven Pienaar, 35 ans, est libre après une pige à Sunderland.

Au poste d’avant-centre, les noms ne manquent pas non plus. Des papys pourraient trouver un dernier challenge avant de raccrocher les crampons. Non prolongé par Manchester United, notamment en raison d’une blessure, Zlatan Ibrahimovic ne semble pas prêt à raccrocher. À 35 ans, et même sur une jambe, ses statistiques restent impressionnantes. Du côté de Rome, le quadragénaire Francesco Totti était annoncé partant à la retraite. Mais le joueur n’a toujours pas confirmé l’information et il semble vouloir continuer. Chez les dinosaures, toujours, Dimitar Berbatov, 36 ans, est toujours libre après une pige au PAOK Salonique. Même son de cloche pour l’Irlandais Robbie Keane, 36 ans, qui est sans club depuis janvier et un départ de Los Angeles. L’Argentin à la tresse Rodrigo Palacio, 35 ans, est lui libre, son contrat prenant fin le 1er juillet du côté de l’Inter Milan. L’Italien Giuseppe Rossi, 30 ans, pétri de talent, n’a jamais pu s’imposer là où il est passé, en raison de pépins physiques récurrents. Il est libre après un passage à la Fiorentina. Du côté des têtes connues en France, Marouane Chamakh (Cardiff), 33 ans, Gaëtan Charbonnier (Reims), 28 ans, Yaya Sanogo (Arsenal), 24 ans et Alexy Bosetti (Nice), 24 ans, sont également libres.