L’AS Saint-Etienne a fait une belle affaire lors du dernier mercato d’hiver en recrutant Ole Selnaes. Le milieu de terrain norvégien avait impressionné les dirigeants stéphanois lors d’un match de Ligue Europa en novembre 2015 alors qu’il évoluait sous les couleurs de Rosenborg, son club formateur. Les Verts vont pouvoir profiter de leur milieu de terrain, car celui-ci ne va pas enfiler la tunique de son équipe nationale pendant un long moment.

Sélectionné à 8 reprises pour aucun but marqué, le joueur de 22 ans va être interdit de matches avec la Norvège pendant 11 mois ! La sanction prise par le comité de discipline de la FIFA vient de tomber. Il faut encore qu’elle soit confirmée, car le joueur, appuyé par sa fédération, a le droit de faire appel. Il risque néanmoins de manquer tout le reste de la campagne de qualification de la Norvège pour la prochaine Coupe du Monde 2018 en Russie, écopant par ailleurs d’une amende de 5 000 francs suisses soit 4 625 €.

Il manquera 4 matches avec la Norvège

L’affaire remonte au dernier rassemblement de l’équipe nationale. Alors en déplacement à Bakou pour affronter l’Azerbaïdjan le 8 octobre (défaite 1-0), le milieu de terrain avait insulté un juge de touche dans le tunnel du stade, coupable selon lui d’avoir commis plusieurs erreurs. « Quand je suis passé devant lui vers les vestiaires, je lui ai dit : "vous les arbitres, vous avez sifflé pour n’importe quoi. Vous êtes des putains de mauvais" », a admis Selnaes lors de son entretien auprès de la FIFA.

« C’est tout. Il y avait beaucoup de monde et d’autres choses ont pu être dites, mais je ne peux pas en être tenu responsable. À ce moment-là, il y avait beaucoup de bruit dans le tunnel. Je m’excuse pour mes propos après le match, c’était mal géré de ma part. D’un autre côté, je suis extrêmement déçu par la sanction que je trouve déraisonnable », a conclu le joueur dans un communiqué de la Fédération. Il va manquer 4 matches de qualification, mais devrait pouvoir jouer avec les Espoirs pour l’Euro de la catégorie, selon les médias norvégiens. Son pays est déjà dans une position délicate dans les éliminatoires pour le Mondial 2018 en Russie, avec une 4e place avec seulement 3 points de pris en 3 matches.