Meilleure attaque et meilleure défense, Malmö FF a logiquement décroché le titre de champion de Suède. Un titre obtenu lors de la 30e et dernière journée au nez et à la barbe d’Helsingborg. Une belle performance pour un club qui n’avait plus été sacré champion depuis 2004. Et pourtant, cette victoire est passée plutôt inaperçue à travers l’Europe. Dommage, car, à Malmö comme ailleurs, de nombreux joueurs se sont révélés cette année en Allsvenskan.

Des révélations qui pourraient faire parler d’elles durant le mercato. Et pourquoi pas en Ligue 1. Ces dernières années, le championnat scandinave a en effet offert de bons joueurs aux écuries françaises. Le Stade Rennais avait notamment eu le nez creux au milieu des années 2000 en enrôlant Andreas Isaksson (29 ans, aujourd’hui au PSV Eindhoven) et Kim Källström (28 ans, aujourd’hui à l’OL). Foot Mercato vous propose de découvrir certaines de ces nouvelles bonnes affaires à saisir.

Daniel Larsson (23 ans/SUE/Malmö FF/attaquant)-Agon Mehmeti (20 ans/SUE/Malmö FF/ attaquant)

« Ils ont marqué beaucoup de buts et leur niveau général a été excellent. Ils ont tous les deux un potentiel énorme. Maintenant, tout dépend d’eux. S’ils continuent à travailler, ils peuvent aller très loin ». Les compliments de l’entraîneur de Malmö FF Roland Nilsson, relayés par le site officiel de la FIFA, sont pour Daniel Larsson et Agon Mehmeti. Les duettistes sont en effet deux des grands artisans du titre de champion. Avec respectivement 10 et 11 buts, les deux attaquants ont martyrisé les défenses adverses. À tel point que le premier a obtenu ses trois premières sélections en équipe nationale cette année. Et même si le club est qualifié pour le 2e tour préliminaire de la prochaine Ligue des Champions, il n’est pas dit que les deux larrons restent cet hiver, les courtisans étant nombreux, notamment en Serie A.

Denni Avdic (22 ans/SUE/Elfsborg/attaquant)

Avec 19 buts inscrits cette année, Denni Avdic mérite logiquement de figurer dans notre tour d’horizon des bonnes affaires du championnat suédois. Impérial durant les six premiers mois de l’année à la pointe de l’attaque d’Elfsborg, l’attaquant international (1 cape) a quelque peu marqué le pas en fin de championnat. Il reste tout de même une valeur sûre grâce à son pied droit foudroyant et son jeu de tête nettement au-dessus de la moyenne. Sa réussite a évidemment éveillé l’intérêt des recruteurs européens. En France, Valenciennes et Toulouse seraient sur les rangs. Néanmoins, la concurrence venue d’Italie (Bologne, Udinese, Genoa), d’Allemagne (Werder, Nuremberg) et d’Angleterre (Blackburn) pourrait avoir raison des velléités tricolores.

Mohamed Bangura (21 ans/SLE/AIK/ailier)

Mohamed Kallon est l’un des seuls footballeurs venus de Sierra Leone à avoir fait une carrière en Europe. Passé notamment par l’Inter Milan et l’AS Monaco, il sera certainement heureux de savoir que la relève est assurée dans son pays avec Mohamed Bangura. Arrivé cet été à l’AIK, le jeune homme s’est révélé à une vitesse impressionnante. Ailier capable de jouer à droite comme à gauche, il s’est rapidement fondu dans le jeu de son club. Avec 6 buts en 12 apparitions, il affiche des statistiques impressionnantes. Ses qualités techniques, son explosivité et sa puissance ont rapidement mis les observateurs scandinaves à ses pieds. Son directeur sportif Jens Anderson a déjà confié à Aftonbladet qu’il craignait de le perdre cet hiver. La Ligue 1 serait bien inspirée de se pencher sur ce dossier.

Andreas Drugge (27 ans/SUE/Trelleborg/milieu)

Expérience, qualité de passe, maîtrise du jeu court et du jeu long, opportunisme devant le but, frappe de balle appréciable : Andreas Drugge possède toutes les caractéristiques du joueur complet. Si le modeste club de Trelleborg a terminé le championnat à une très belle cinquième place, c’est en grande partie grâce à lui. Auteur de sept buts et de nombreuses passes décisives, l’ancien pensionnaire de Degerfors a confirmé son statut de valeur sûre d’Allsvenskan. Libre de tout contrat en décembre, le maître à jouer des Bleu-et-Blanc constituerait une très belle affaire pour un club honnête des championnats plus huppés. Affaire à suivre.

Walid Atta (24 ans/AIK/SUE/défenseur)

Selon de nombreux journaux suédois, Walid Atta peut potentiellement devenir un très bon défenseur. Solide (1m87 ; 80kg) et incisif dans les duels, l’ex-international espoirs suédois est encore trop souvent victime de sautes de concentration ou de gestes d’humeur. Son statut d’agent libre en décembre fait toutefois de lui un joueur très intéressant. Il n’y a qu’à voir le nom du club intéressé pour s’en rendre compte. Habitués à dénicher de jeunes talents en Scandinavie, les Glasgow Rangers seraient par exemple séduits par son profil. D’autres formations européennes seraient également sur les rangs.