Le monde du football est en deuil. Modeste équipe de milieu de tableau de la première division brésilienne, le club de Chapecoense a été victime d’un crash aérien alors qu’il se rendait en Colombie pour affronter l’Atlético Nacional pour le match aller de la finale de la Copa Sudamericana.

Les hommages se multiplient depuis, en attendant de dresser plus précisément le bilan d’une catastrophe qui s’annonce lourde. Du côté du club adverse, l’Atlético Nacional, l’heure n’est plus à penser au football. Tant et si bien que, dans un élan de générosité et de partage, la formation colombienne aimerait que Chapecoense soit déclaré champion d’Amérique du Sud. Un souhait confirmé par l’un des joueurs du club, Ezequiel Rescaldani, à TyC Sports. Face à pareil drame, les titres et les honneurs apparaissent dérisoires.